Article

Ensemble pour offrir une solution à chaque jeune

Chaque fois que survient une période de difficultés économiques, les jeunes en sont les premières victimes. Cependant, grâce à un investissement fort et coordonné de l’Etat, des collectivités territoriales et des acteurs du service public de l’emploi, des solutions peuvent être mobilisées pour accélérer l’insertion professionnelle des jeunes.

Publié le  12/03/2021

DG_art_org.jpg

Le plan #1jeune1solution, déployé dès l’été 2020, avec le concours de Pôle emploi et des partenaires du service public de l’emploi, en est la preuve. Ce plan renforce les moyens et les solutions à notre disposition, et mise sur notre capacité à travailler en étroite coordination. Plus de six mois après le lancement des premières mesures, cette coopération s’est désormais structurée et concrétisée dans les territoires, avec un objectif commun : apporter à chaque jeune la solution la plus adaptée à ses besoins.

Répondre ensemble à la diversité des situations et des besoins des jeunes

À ce stade, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans (catégorie A) a augmenté de +8,9% en 2020. La situation actuelle fragilise de nombreux jeunes et complique fortement leurs recherches. 

Ces jeunes se trouvent en réalité dans des situations très diverses : certains engagent la recherche de leur premier emploi dans un contexte particulièrement difficile, certains pâtissent de la forte baisse de l’activité dans leur secteur, d’autres voient leur situation financière et sociale se dégrader considérablement. 

La diversité de leurs situations implique que nous proposions des modalités d’accompagnement capables de répondre à l’ensemble de leurs besoins, en fonction de leur formation, de la maturité de leur projet professionnel, ou encore de leurs difficultés d’ordre financier ou social (santé, logement, mobilité etc.). 

La complémentarité des expertises et des services proposés par l’ensemble des partenaires intervenant auprès des jeunes est donc nécessaire. Je pense avant tout au réseau des missions locales, avec lequel Pôle emploi a noué un partenariat renforcé depuis de nombreuses années pour accompagner les jeunes confrontés à la fois à des difficultés professionnelles et sociales. Je tiens d’ailleurs à adresser toutes mes félicitations à Stéphane VALLI pour son élection en tant que président de l’Union Nationale des Missions Locales (UNML). Je pense également à l’Apec, avec  qui nous collaborons pour accompagner la recherche d’emploi des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur (bac+3 et plus), mais aussi au réseau des Cap emploi, avec qui le rapprochement en cours renforce notre collaboration au service des jeunes demandeurs d’emploi en situation de handicap. Je pense enfin à tous nos autres partenaires dans les territoires, à nos côtés pour accompagner l’insertion des jeunes (conseils régionaux, conseils départementaux, structures de l’insertion par l’activité économique, réseaux de parrainage et de mentorat, etc.) ou pour accompagner vers l’emploi et la formation les jeunes en situation de décrochage (Ecoles de la deuxième chance, EPIDE, service militaire volontaire, service militaire adapté en outre-mer, etc.). 

Nous sommes nombreux à intervenir et c’est une force, car l’enjeu est de taille et chacun contribue aux parcours des jeunes avec ses expertises. Cela implique toutefois de nous coordonner de manière très étroite, afin de mobiliser chaque solution à bon escient et de garantir un parcours fluide, réactif et personnalisé à chaque jeune.  
 

Des moyens importants pour relever le défi

Le plan #1jeune1solution est précisément l’occasion de renforcer encore cette coordination. Je ne reprendrai pas ici la description des nombreuses mesures mises en place dans le cadre du plan, que vous retrouverez facilement en ligne. 

Je souhaite surtout attirer votre attention sur plusieurs solutions répondant à la variété des besoins

  • Repérer les opportunités d’emploi, de contrats en alternance ou même de stages. La plateforme 1jeune1solution.gouv.fr a été conçue spécifiquement pour les jeunes et pour les recruteurs. Plus de 120 000 offres d’emplois sélectionnées par Pôle emploi y sont proposées.
  • Proposer davantage d’accompagnements intensifs pour une recherche d’emploi plus efficace. Pôle emploi a d’ores et déjà recrutés 650 conseillers supplémentaires spécialisés sur un « Accompagnement Intensif Jeune (AIJ) », dont l’efficacité a fait ses preuves.
  • Offrir un soutien financier pour les jeunes qui en ont besoin. Désormais, un jeune accompagné en AIJ et rencontrant des difficultés financières entravant sa recherche d’emploi peut bénéficier d’une aide financière ponctuelle. Les jeunes diplômés ex-boursiers inscrits à Pôle emploi peuvent également bénéficier d’une allocation de 4 mois.
  • Démultiplier les opportunités d’emploi. Nous pouvons nous appuyer sur un nombre nettement plus important de Parcours Emploi Compétences (PEC) mobilisables pour les jeunes dans le secteur non-marchand (CAE) et dans le secteur marchand à travers les Contrats Initiative Emploi (CIE). Ils permettent aux jeunes d’accéder à un emploi tout en se formant et en bénéficiant d’un accompagnement. Aux côtés des autres prescripteurs, Pôle emploi se mobilise pour que les jeunes puissent bénéficier de ces opportunités. 
  • Renforcer l’attractivité du recrutement d’un jeune, avec la large palette d’aides à l’embauche recensées ici

Nous orientons également les jeunes demandeurs d’emploi vers les solutions de nos partenaires lorsqu’elles répondent à leurs besoins. Je pense en particulier aux parcours contractualisés d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA) et à la Garantie Jeunes, mis en œuvre par les missions locales, et dont les capacités d’accueil ont également été renforcées, ou encore aux ateliers « Objectif 1er emploi » proposés par l’Apec aux jeunes diplômés de l’enseignement supérieur ayant besoin d’être accompagnés dans la recherche de leur premier emploi. Nous continuons également à entretenir un partenariat de proximité avec les structures de l’insertion par l’activité économique, pour permettre à 35 000 jeunes de bénéficier de cette solution en 2021. 
 

Construire ensemble des actions concrètes répondant aux besoins des jeunes et des entreprises du territoire

Six mois après le lancement du plan, ses ambitions sur le renforcement de nos coopérations se sont véritablement concrétisées sur le terrain : dans chaque territoire, Pôle emploi et les partenaires du service public de l’emploi se sont organisés pour partager leur diagnostic des besoins des jeunes,  établir des plans d’action adaptés à chaque contexte territorial et suivre de près l’évolution de la situation. À nouveau, ces rapprochements locaux ont démontré leur plus-value en termes de créativité et d’innovation, a fortiori lorsque les collectivités locales y sont associées. Les exemples ne manquent pas, qu’il s’agisse d’actions communes pour faire découvrir des secteurs prioritaires pour le plan de relance et les métiers qu’ils proposent, de plans d’actions concertés pour promouvoir l’alternance auprès des jeunes et des entreprises, ou d’organisations locales permettant de présenter aux jeunes nos services d’une même voix ou encore de croiser nos diagnostics pour certaines situations. 

Je me réjouis que certaines solutions proposées par Pôle emploi puissent servir de base à des actions concertées de ce type. Je pense en particulier aux salons de recrutement en ligne, grâce à la plateforme proposée par Pôle emploi, ou encore aux opérations #Tousmobilisés, organisées chaque mois et dans chaque agence pour permettre la rencontre directe entre des jeunes et des entreprises qui rencontrent des difficultés de recrutement. 

Les mois à venir seront déterminants, et seule une étroite collaboration permettra de relever le défi de l’emploi des jeunes dans chaque territoire. Le réseau de Pôle emploi est à vos côtés pour concrétiser cet objectif commun. 

Partenaires, poursuivons et intensifions nos coopérations pour qu’aucun jeune ne reste sans solution.
 

Plus d'actualités

Article

Agir ensemble aux côtés des entreprises pour [...]

Près de 3 millions de recrutements avaient été prévus par les entreprises pour l’année 2020 . La crise sanitaire et économique que nous traversons a remis en question une partie d’entre eux. Toutefois, de nombreuses entreprises continuent à recruter et des difficultés de recrutement persistent sur certains secteurs et métiers. Alors que des moyens importants sont engagés pour soutenir la relance économique, les équipes de Pôle emploi sont mobilisées auprès des entreprises pour accélérer et faciliter toutes les opportunités de recrutement.

Article

Comment innover et recruter différemment avec [...]

Illustration avec trois témoignages dans les secteurs de l’industrie, des travaux publics et du bâtiment : Isabelle Muller-Laurent, responsable ressources humaines de France Rail, Pascal Afonso, Président du Syndicat Val-d’Oisien des Entreprises de Travaux Publics et Sophie Carmona, Directrice régionale PACA du service action sociale Pro BTP

Article

À vos côtés pour soutenir la relance économique et [...]

En seulement quelques semaines, la crise sanitaire a bouleversé le marché du travail. Cette nouvelle donne implique que nous adaptions nos organisations et nos réponses. Pour relever ce défi, Pôle emploi continuera à être aux côtés de ses partenaires pour accompagner la reprise de l’activité et permettre à tous d’en bénéficier.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.