Article

La formation des demandeurs d’emploi, un levier essentiel pour accélérer les recrutements

La formation professionnelle est une priorité des politiques publiques. Le Premier ministre a d’ailleurs annoncé tout récemment un nouveau plan ambitieux d’investissement dans les compétences visant à soutenir les secteurs en tension ainsi que la formation des demandeurs d’emploi de longue durée et des salariés.

Publié le  05/10/2021

 

Pôle emploi s’est pleinement investi et continue de s’investir, aux côtés de l’Etat et des Régions, pour contribuer à la réussite du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC). Notre objectif est non seulement de renforcer les compétences des demandeurs d’emploi, notamment les moins qualifiés et de longue durée, mais aussi de répondre aux besoins en compétences des entreprises et des territoires. 

 

Agir ensemble pour mieux répondre aux besoins en compétences des demandeurs d’emploi, des entreprises et des territoires 

Expert du marché du travail et acteur de proximité, Pôle emploi agit en lien étroit avec les entreprises et des partenaires des territoires pour proposer des formations répondant aux enjeux actuels et à venir. Opérateur innovant, Pôle emploi fait évoluer les modalités d’apprentissage des formations qu’il achète pour s’adapter aux nouveaux usages et aux besoins de chacun : formations à distance, en présentiel ou combinées, test de nouvelles méthodes pédagogiques différenciées pour réduire les risques de décrochage des publics les plus éloignés de l’emploi. 

Partout, les équipes de Pôle emploi se mobilisent pour proposer toujours plus de formations vers les métiers qui recrutent, quel que soit le financeur de la formation. À ce titre, le renforcement du partenariat avec les conseils régionaux est un atout précieux : les budgets relatifs à la formation professionnelle confiés par les régions à Pôle emploi ont augmenté d’environ 40 % entre 2018 et 2021. 

Grâce à l’outil OUIFORM, nos partenaires du service public de l’emploi, missions locales et Cap emploi, peuvent positionner directement leurs bénéficiaires sur les formations achetées par Pôle emploi, les OPCO et de plus en plus souvent sur les formations achetées par les conseils régionaux. Cette possibilité sera prochainement offerte aux travailleurs sociaux des conseils départementaux. Nous sommes heureux que cette innovation, créée en partenariat avec le conseil régional de Grand Est en 2018, ait essaimé et qu’elle apporte une simplification significative aux réseaux partenaires dans l’accès à la formation des bénéficiaires qu’ils accompagnent.

Les premiers résultats de cet engagement collectif sont positifs : près d’un demandeur d’emploi sur six se forme, contre un sur dix avant la mise en place du Plan. On compte ainsi près d’un million de demandeurs d’emploi en formation chaque année
 

Faciliter l’accès des demandeurs d’emploi les plus éloignés de l’emploi à la formation 

Depuis 2016, Pôle emploi met tout en œuvre pour favoriser l’accès à la formation des publics les plus fragiles en :

  • facilitant l’accès à l’information sur les formations. Chaque mois, ce sont ainsi plus d’un million de visites sur le catalogue formation www.pole-emploi.fr/trouvermaformation ou l’appli Ma formation ;
  • simplifiant les démarches administratives. Le dossier de rémunération d’un demandeur d’emploi qui intègre une formation financée par Pôle emploi est totalement automatisé depuis mi-2020 ;
  • augmentant le nombre de formations prises en charge.

Les résultats sont là : de 2018 à 2020, 3 millions d’entrées en formation ont concerné des personnes éloignées de l’emploi. Quant aux jeunes de moins de 30 ans, ils représentaient 40 % des entrées en formation en 2020 contre 27 % en 2018. Mais nous souhaitons aller encore plus loin en proposant, en complément de l’action des conseils régionaux, plus de 150 formations 100% à distance, mais aussi des formations aux métiers du numérique avec la Grande Ecole du Numérique (GEN). Ces formations sont destinées plus particulièrement aux publics sous-représentés dans ces métiers : les résidents des Quartiers Politiques de la Ville (QPV) ou des Zones de Revitalisation Rurales (ZRR) et les femmes. Très prochainement, des formations aux compétences numériques de base pourront être financées,  en priorité pour les résidents des Quartiers Politique de la Ville et les jeunes. 

Par ailleurs, d’ici fin 2021, chaque demandeur d’emploi de longue durée  sera recontacté par son conseiller Pôle emploi et se verra proposer des actions de remise en dynamique professionnelle pour l’accompagner dans son développement de compétences vers les métiers qui recrutent.  Les formations en entreprise, et particulièrement en situation de travail, seront privilégiées. 
 

Proposer des solutions concrètes pour répondre aux besoins des entreprises

La formation est utile lorsqu’elle conduit plus rapidement à l’emploi ou de manière plus pérenne. Elle est encore plus efficace lorsqu’elle est associée à une promesse d’embauche, sous la forme d’une formation préalable au recrutement (AFPR) ou de la préparation opérationnelle à l’emploi (POEI) : 80 % des demandeurs d’emploi ayant bénéficié d’une  formation préalable au recrutement retrouvent un emploi. C’est pourquoi l’Etat va financer 15 000 formations supplémentaires via l’AFPR ainsi que 50 000 POEI supplémentaires. Pour inciter les entreprises à y recourir sans tracas administratif, Pôle emploi a investi fortement dans la digitalisation. Ainsi, celles qui souhaitent bénéficier d’une aide financière à la formation avant un recrutement peuvent  faire leur demande en ligne et avoir une réponse en moins d’une semaine.  

Par ailleurs, Pôle emploi promeut les contrats en alternance en diffusant, sur son site et sur l’appli Ma formation, les formations proposées par les CFA et en organisant, avec ses partenaires, des événements d’information auprès des jeunes de moins de 30 ans. 

Un nouveau service en ligne, « la Bonne Compétence Pro », conçu avec le concours du Medef et d’entreprises de Nouvelle Aquitaine, permet aux employeurs de trouver, sur la base des compétences recherchées, des profils répondant à leurs attentes parmi les demandeurs d’emploi en cours de formation et ainsi accélérer leur recrutement en sortie de formation.  
Tous ces dispositifs et services sont encore insuffisamment connus des entreprises. C’est pourquoi les équipes locales de Pôle emploi sont pleinement mobilisées pour en faire la promotion auprès des acteurs économiques des territoires afin de contribuer à réduire les difficultés locales de recrutement et ainsi permettre à davantage de personnes de retrouver un emploi.  


Relevons ensemble le défi des compétences pour que la reprise économique profite à tous !
 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.