Infographie

Contrôle de la recherche, le vrai du faux

La contrôle de la recherche est l'objet de nombreux fantasmes. Les études menées montrent pourtant l'efficacité de cette démarche pour redynamiser les demandeurs d'emploi. Décryptage en infographie des idées reçues et autres contrevérités trop souvent véhiculées à son propos.

Publié le  23/11/2017

Afficher l'alternative textuelle

Contrôle de la Recherche d'Emploi : le vrai du faux

600 conseillers sont dédiés au contrôle de la recherche d'emploi, répartis entre les différentes directions régionales.

3 origines aux contrôles :

  • Aléatoires
  • Ciblés (initiés en fonction de critères définis au niveau national)
  • Sur signalement du conseiller

 

Plusieurs étapes successives permettent de vérifier les démarches de recherche d'emploi :

  • Examen détaillé du dossier 
  • Envoi d'un questionnaire pour compléter les informations 
  • Entretiens téléphoniques ou physiques
  • Information sur les conclusions du contrôle

"Beaucoup de demandeurs d'emploi ne recherchent pas vraiment un travail" [faux]

Sur un échantillon de 100 contrôles, 86 confirment ou relancent leur recherche d'emploi :

  • 11 sont identifiés en emploi ou en formation 
  • 38 prouvent leur recherche après examen du dossier
  • 17 prouvent leur recherche après avoir répondu à un questionnaire 
  • 15 prouvent leur recherche après un entretien avec le conseiller 
  • 19 reçoivent un avertissement
  • 14 sont sanctionnés 

"Pôle emploi cherche à sanctionner pour faire baisser les chiffres du chômage" [faux]

L'un des objectifs du contrôle est d'identifier des personnes découragées pour redynamiser leur recherche d'emploi. 

Après un entretien effectué dans le cadre du contrôle de la recherche d'emploi, 10 % des personnes contrôlées ont changé de modalité d'accompagnement. 

La durée de la radiation pour un premier manquement est de 1 mois

Daté à janvier 2019

Plus d'actualités

Article

Apprentissage : " En Allemagne, la formation se [...]

Frédéric Turlan, spécialiste des relations industrielles en Europe, revient sur les spécificités du système d’apprentissage allemand, ses points forts et ses limites.

Article

L’alternance, un outil au service de l’emploi… [...]

L’alternance est un dispositif gagnant-gagnant tant pour les candidats que pour les entreprises. Carrefour, SNCF et CMA France*, trois grands acteurs de l’emploi et partenaires de Pôle emploi, ont fait de ce dispositif la clé de voûte de leurs stratégies RH. Témoignages

Article

Publicité Appel à Manifestation d’Intérêt ETT

Les entreprises de travail temporaire et Pôle emploi collaborent depuis de nombreuses années sur les territoires afin de favoriser le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi et de satisfaire les besoins de recrutement qui leur sont confiés par les entreprises. Dans le cadre du plan de réduction des tensions de recrutement, Pôle emploi renforce sa collaboration avec ces entreprises d’intérim.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

84,8 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.