Infographie

Les compétences attendues par les employeurs

Qu'attendent les employeurs aujourd'hui ? Quelle place pour les diplômes dans le recrutement ? Quelles sont les compétences les plus recherchées ? Toutes les réponses dans notre infographie.

Publié le  28/03/2018

pe-competencesattendues-V3.jpg

Alternative textuelle

Les compétences attendues par les employeurs

Pour une majorité d'employeurs, le diplôme n'est pas un critère essentiel

Importance du diplôme pour les employeurs

Pour 59 %, "le diplôme n'est pas un critère essentiel" 

  •  Secteurs en prise avec le public, en recherche de qualités comportementales : transport, hôtellerie-restauration, commerce ;
  • Métiers qui misent davantage sur les compétences techniques sans accorder une place prédominante au diplôme : construction, industrie, réparation automobile.

 

Pour 25 %, "le diplôme est important, mais plusieurs profils sont possibles"

Secteurs qui accordent une place importance au diplôme : finance, activités scientifiques et techniques.

Pour 16 %, "le diplôme et la spécificité de la formation sont déterminants" 

Secteurs dans lesquels des diplômes spécifiques sont exigés : enseignement, action sociale, santé.

 

60 % des employeurs pensent que les compétences comportementales sont plus importantes que les compétences techniques

 

Les petits établissements accordent une place moins importante au diplôme

 

  • Etablissements de moins de 5 salariés : 63 % jugent le diplôme secondaire
  • Etablissements de 5 à 9 salariés : 59 % jugent le diplôme secondaire
  • Etablissements de 10 à19 salariés : 51 % jugent le diplôme secondaire
  • Etablissements de 20 à 49 salariés : 49 % jugent le diplôme secondaire
  • Etablissements de 50 à 99 salariés : 41 % jugent le diplôme secondaire
  • Etablissements de 100 salariés ou plus : 40 % jugent le diplôme secondaire

 

Les principales compétences comportementales attendues par les employeurs

Le TOP des compétences

  1. Capacité à s’organiser, prioriser les tâches (98 %)
  2. Capacité d'adaptation (94 %)
  3. Autonomie (93 %)
  • Sens des responsabilité / fiabilité (93 %)
  • Travail en équipe (90 %)
  • Connaissance et respect des règles (84 %)
  • Capacité à actualiser ses connaissances (83 %)
  • Sens de la relation client (72 %)
  • Capacité d’initiative / créativité (69 %)
  • Capacité à travailler sous pression et à gérer le stress (62 %)

 

Les qualités exigées selon le métier 

  • Capacité à s’organiser, prioriser les tâches : gestion-administration, commerce ;
  • Autonomie : agriculture,  bâtiment, services à la personne ;
  • Sens des responsabilité / fiabilité : industrie, transport, services à la personne ;
  • Travail en équipe : agriculture, santé, informatique ;
  • Connaissance et respect des règles : industrie, transport, santé ;
  • Capacité à actualiser ses connaissances : gestion-administration, informatique, finance, santé ;
  • Sens de la relation client : transport, gestion-administration, hôtellerie-restauration, services à la personne ;
  • Capacité d’initiative / créativité : commerce, informatique, artisanat, ingénierie ;
  • Capacité à travailler sous pression et à gérer le stress : cadres et commerciaux, hôtellerie-restauration.

57 % des recruteurs regardent de façon prioritaire les compétences comportementales mentionnées sur le CV.

Sources

  • Enquête complémentaire BMO 2017 - Pôle emploi, BVA et Crédoc
  • "Diplômes, compétences techniques ou comportementales : quelles sont les principales attentes des entreprises ?"
  • Pôle emploi, février 2018

Plus d'actualités

Article

Télétravail : le rôle crucial du management de [...]

Pascal Ughetto est sociologue, chercheur au LATTS (Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés) et professeur à l'Université Gustave Eiffel. Depuis de nombreuses années, il suit de près les transformations de l'activité du travail et de son organisation. De quoi lui donner un point de vue particulièrement aiguisé sur ce qui se joue en ce moment pour les travailleurs, dans un contexte inédit de télétravail massif. Nous lui avons posé quelques questions, autour des enjeux actuels qui y sont liés, pour les entreprises et les salariés.

Article

EDF : de l'énergie au service d'un emploi inclusif

S'il est a une entreprise qui a du réseau, c'est bien EDF. Face aux difficultés actuelles, le groupe se mobilise en faveur de l'emploi des jeunes, mais aussi de l'inclusion sociale. Des efforts qui vont s'intensifier prochainement, grâce à la signature d'une convention avec Pôle emploi, le 22 mars. Sur ces différents sujets, nous avons posé quelques questions à Christophe Carval, Directeur des Ressources Humaines du groupe.

Article

Regard d’Albin Serviant, CEO de Têtu, sur [...]

Parmi les effets de la crise sanitaire, on compte hélas celui de rendre moins urgent la thématique de l’inclusion au sein des entreprises. Pourtant, plus que jamais, ce sujet apparait essentiel pour capter et retenir de nouveaux talents. Le point avec Albin Serviant, CEO de Têtu et de Founders Factory.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.