Communiqué de presse

Pôle emploi face à la crise sanitaire COVID-19 - Foire aux questions

Ce questions/réponses a été publié le 2 novembre 2020 et mis à jour le 27 novembre 2020.. N’hésitez pas à le consulter fréquemment pour prendre connaissance des modifications régulièrement apportées.

Publié le  20/11/2020

Les agences Pôle emploi sont-elles ouvertes durant cette période de confinement ?

Les agences de Pôle emploi restent ouvertes pendant la période de confinement afin d’assurer le maintien des services aux demandeurs d’emploi et aux entreprises. L’accueil se fait sur flux le matin et sur rendez-vous l’après-midi, selon les horaires habituels d’ouverture des agences.

Cet accueil se fait toujours dans le strict respect des consignes sanitaires prescrites par les pouvoirs publics, avec comme premier principe d’assurer la protection des agents et des usagers fréquentant les sites de Pôle emploi.

Pour se rendre en agence, les demandeurs d’emploi doivent obligatoirement se munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur leur téléphone mobile, en ayant coché le motif : convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public.
 

Comment puis-je contacter Pôle emploi ?

Pour les demandeurs d’emploi, les conseillers sont disponibles par téléphone au 3949. Les demandeurs d’emploi peuvent trouver l’adresse mail de leur conseiller référent :

  • Dans leur espace personnel sur pole-emploi.fr dans la rubrique « Mes échanges avec Pôle emploi – Mes contacts en agence » ;
  • Sur l’appli mobile « Mon espace », rubrique « Mon conseiller ».

Pour les entreprises, les conseillers sont disponibles par téléphone au 3995, sur leurs lignes directes et via l’espace recruteur sur pole-emploi.fr. Lorsqu’ils en disposent, les recruteurs peuvent également utiliser le numéro de téléphone portable de leur conseiller entreprise habituel.
 

Comment puis-je m’inscrire à Pôle emploi ou m’actualiser ?

L’inscription à Pôle emploi se fait en ligne, sur pole-emploi.fr. Une assistance téléphonique au 3949 est à la disposition des demandeurs d’emplois pour les aider.
Pour plus d’informations : https://www.youtube.com/watch?v=BB-SuF6u1Jg

L’actualisation se fait en ligne sur pole-emploi.fr, via l’appli « Mon espace » ou par téléphone au 3949. Elle s’effectue entre le 28 du mois en cours et le 15 du mois suivant. Pour plus d’informations : https://www.youtube.com/watch?v=380wUg2p6FY

Pour les personnes en activité partielle, les précisions sur les éléments à déclarer lors de l’actualisation sont disponibles sur pole-emploi.fr, dans la rubrique « Vos droits et démarches – Actualisation mensuelle et changements de situation ».
 

Puis-je quand même me rendre en agence pour m’actualiser, scanner un document, etc. ?

Oui,  les agences sont ouvertes le matin sans rendez-vous durant la période de confinement. Des conseillers seront présents pour aider, en cas de besoin, les demandeurs d’emploi à réaliser leurs démarches, et ce, dans le strict respect des consignes sanitaires prescrites par les pouvoirs publics.

Pour se rendre en agence, les demandeurs d’emploi doivent obligatoirement se munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur leur téléphone mobile, en ayant coché le motif : convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public.
 

Puis-je bénéficier des services de Pôle emploi sans me déplacer en agence ?

L’ensemble des services de Pôle emploi est disponible à distance. Sur messervices.pole-emploi.fr, les demandeurs d’emploi peuvent notamment consulter l’ensemble des services conçus pour les aider dans leurs démarches de recherche d’emploi ou pour trouver une formation.

Pour plus d’informations : https://www.youtube.com/watch?v=Tew2vlJfMjc

 

J’ai un rendez-vous programmé avec mon conseiller durant la période de confinement. Est-il maintenu ?

Oui, le rendez-vous programmé est maintenu mais le demandeur d’emploi a la possibilité de le faire à distance (par téléphone ou en visio). Il lui suffit d’en faire la demande à son conseiller.

Les premiers entretiens suite à une inscription comme demandeur d’emploi se feront à distance sauf si le demandeur d’emploi a demandé, lors de son inscription, qu’il ait lieu en agence. Dans ce cas, l’entretien se déroulera en agence dans le strict respect des consignes sanitaires prescrites par les pouvoirs publics.

S’il s’agit d’un entretien de suivi avec un conseiller, il se déroulera à distance sauf situations particulières. Si le demandeur d’emploi souhaite un entretien en agence, il doit en faire la demande auprès de son conseiller.

Pour se rendre en agence, les demandeurs d’emploi doivent obligatoirement se munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur leur téléphone mobile, en ayant coché le motif : convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public.
 

Je suis actuellement une formation ou dois en suivre une pendant la période de confinement. Est-elle maintenue ?

Si les formations à distance sont privilégiées, certaines formations sont maintenues en présentiel pendant la période de confinement, et ce, dans le strict respect des consignes sanitaires prescrites par les pouvoirs publics. Les demandeurs d’emploi doivent se renseigner auprès de leur conseiller ou de leur organisme de formation afin de connaître les modalités d’organisation de leur formation.

Pour se rendre dans le lieu de formation, les demandeurs d’emploi doivent obligatoirement se munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur leur téléphone mobile, en ayant coché le motif : déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen.
 

J’ai un entretien de recrutement prévu chez un employeur. Puis-je m’y rendre ?

Oui, notamment si une solution à distance n’est pas possible.

Pour se rendre à leur entretien, les demandeurs d’emploi doivent obligatoirement se munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur leur téléphone mobile, en ayant coché le motif : déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen.
 

Je suis en activité partielle, que dois-je faire ?

Toutes les informations relatives à l’activité partielle sont disponibles sur www.pole-emploi.fr/candidat/vos-droits-et-demarches/vos-changements-de-situation/declarer-une-activite-partielle.html

 

Je suis chef d’entreprise et je recherche de la main d’œuvre malgré le confinement car mon secteur d’activité est considéré comme prioritaire. Comment Pôle emploi peut m’aider ?

Les conseillers entreprises de Pôle emploi sont mobilisés pour accompagner les recruteurs, en particulier pour leurs besoins en recrutement immédiats. Ils sont disponibles pour toutes les entreprises par téléphone au 3995 ou sur leur ligne directe, et par mail notamment via les espaces recruteurs sur pole-emploi.fr. Le dépôt d’offre en ligne sur pole-emploi.fr , comme tous les services digitaux de Pôle emploi, ainsi que l’application  mobile « Je recrute », sont par ailleurs disponibles 24h/24.

Pour les demandeurs d’emploi en cours d’indemnisation, les droits à l’allocation chômage sont-ils prolongés de la période de confinement ?

Le Gouvernement a décidé jeudi 12 novembre 2020 de la prolongation des droits à l’allocation chômage pour les demandeurs d’emploi indemnisés arrivant en fin de droits à compter du 30 octobre 2020 et qui auront actualisé leur situation. Cette mesure sera prolongée jusqu’à la fin de la période de confinement.

 

Quelles sont les allocations concernées ?

La prolongation des droits concerne l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) pour les personnes qui arrivent en fin de droits à compter du 30 octobre 2020. Cette prolongation va également s’appliquer aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) dont le renouvellement intervient à compter du 30 octobre 2020.
 

Quelle formalité faudra-t-il accomplir ?

Les demandeurs d’emploi doivent nécessairement s’actualiser, comme d’habitude du 28 au 15 du mois suivant, pour bénéficier de cette prolongation de droits. L’actualisation se fait en ligne sur pole-emploi.fr, via l’appli « Mon espace » ou par téléphone au 3949.
 

Les intermittents du spectacle sont-ils concernés par la prolongation des droits ?

Les artistes, ouvriers et techniciens relevant des annexes VIII et X, bénéficient de la prolongation spécifique de leurs droits jusqu’au 31 août 2021. Les informations spécifiques sont disponibles sur pole-emploi.fr/spectacle.
 

La dégressivité des allocations va-t-elle s’appliquer durant le confinement ?

En temps normal, l’allocation d’aide au retour à l’emploi des salariés privés d’emploi, dont les anciens revenus dépassaient un certain montant (4500 euros brut par mois) et âgés de moins de 57 ans au moment de la fin de contrat, diminue de 30 % au-delà d’une période de 6 mois (soit 182 jours). Cette dégressivité de l’allocation est suspendue jusqu’au 1er avril 2021. Elle ne s’appliquera donc pas durant la période de confinement.
 

Quelle sera l’incidence de la période de crise sanitaire sur la condition d’affiliation requise pour ouvrir un droit à indemnisation ?

Face à la crise, le Gouvernement adapte les règles de l’indemnisation du chômage. La période de référence au cours de laquelle est recherchée la durée d’affiliation requise pour l’ouverture d’un droit à l’allocation chômage est allongée de la durée du confinement. 
 

Le délai pour s’inscrire à Pôle emploi et m’ouvrir des droits est habituellement de 12 mois : est-ce que cela change ?   

Les demandeurs d’emploi disposent, en temps normal, d’un délai de 12 mois à compter de la date de fin du dernier contrat de travail pour s’inscrire à Pôle emploi. A défaut, ils perdent leurs droits à l’allocation chômage. Face à la crise, le Gouvernement a décidé d’allonger ce délai, dit « de forclusion », de la durée du confinement, pour tous les demandeurs d’emploi.
 

Les obligations des demandeurs d’emploi sont-elles suspendues durant cette période confinement ?

Pôle emploi tient naturellement compte de la crise sanitaire et les modalités de contact entre les demandeurs d’emploi et Pôle emploi ont été adaptées en conséquence. Ainsi, choix est notamment laissé aux demandeurs d’emploi de convenir avec leur conseiller de la date de leur entretien et de le réaliser à distance (par téléphone ou en visio) ou en agence, et ce, dans le strict respect des consignes sanitaires prescrites par les pouvoirs publics. Par ailleurs, les services proposés par Pôle emploi sont pour une grande part d’entre eux organisés à distance.

Dans ces conditions, et au regard des possibilités qui leur sont proposées, les demandeurs d’emploi se doivent donc de participer à un rendez-vous fixé avec leur conseiller, d’élaborer leur Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi suite à une inscription ou de suivre une action d’aide à la recherche d’une activité professionnelle. Tout manquement de la part d’un demandeur d’emploi à ses obligations peut faire l’objet d’une sanction (qui se traduit par une radiation et dans certains cas par une suppression du revenu de remplacement) sauf motif légitime présenté par celui-ci. Les situations particulières seront cependant examinées en tenant compte des contraintes et difficultés que la période de confinement peut générer.

Pour rappel, pour se rendre en agence, les demandeurs d’emploi doivent obligatoirement se munir d’une attestation de déplacement dûment complétée, sur papier ou téléchargée sur leur téléphone mobile, en ayant coché le motif : convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public. Concernant les personnes en situation de fragilité, les échanges se feront à distance de manière systématique et leur situation particulière sera prise en compte dans l’examen de leurs démarches de recherche d’emploi.
 

Le contrôle de la recherche d’emploi est-il maintenu durant cette période de confinement ?

Compte-tenu de la période de confinement en cours, l’activité de contrôle de recherche d’emploi va être recentrée sur les demandeurs d’emploi qui recherchent un métier dans un secteur en tension, en particulier dans le bâtiment et le secteur du médico-social. Les conseillers en charge du contrôle de la recherche d’emploi pourront ainsi prendre contact avec eux pour analyser leurs démarches de recherche d’emploi afin de voir si elles peuvent être améliorées et leur présenter des opportunités de recrutement. S’il s’avère que leurs démarches sont insuffisantes, une procédure de sanction pourra être initiée.
 

Les procédures de remboursement  des trop-perçus par les demandeurs d’emploi se poursuivent-elles durant cette période de confinement ?

Oui, elles se poursuivent. Il est en effet important que les demandeurs d’emploi concernés ne découvrent pas, à l’issue de la période de confinement et donc avec retard, la procédure de remboursement dont ils font l’objet.

Il est désormais possible de procéder au remboursement d’un trop-perçu grâce au prélèvement bancaire depuis l’espace personnel du demandeur d’emploi sur pole-emploi.fr. Cette démarche, qui permet d’échelonner sa dette jusqu’à 12 mensualités, est simple, rapide et sécurisée.

Pendant la période de confinement, les conseillers en charge de l’indemnisation sont plus que jamais mobilisés pour apporter toutes les explications nécessaires aux demandeurs d’emploi et prendre en compte leur situation afin de mettre en place un échelonnement des remboursements ou examiner la possibilité, selon les procédures prévues à cet effet, d’un effacement total ou partiel du trop-perçu. Les conseillers sont disponibles par téléphone au 3949 et par mail via l’espace personnel sur pole-emploi.fr ou l’appli mobile.

Pour en savoir plus : http://plmpl.fr/c/UeHNT
 

Une aide exceptionnelle de 150 euros et de 100 euros par enfant à charge a été décidée par le gouvernement. Qui sera concerné ? Comment et par qui sera-t-elle versée ?

Le Gouvernement a décidé d’attribuer une aide de 150 euros aux foyers les plus modestes pour les aider à faire face aux difficultés financières liées à la crise sanitaire, ainsi qu’une aide complémentaire de 100 euros par enfant à charge. Ces allocations peuvent être versées par différents opérateurs, selon les publics concernés.

  • Elle est versée par la Caisse d’allocation familiale (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) aux bénéficiaires des Aides personnelles au logement (APL), du Revenu de solidarité active (RSA) et du Revenu de solidarité (RSO) (en outre-mer et à Saint-Pierre et Miquelon).
  • Elle est versée par Pôle emploi aux bénéficiaires de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), de l’Allocation équivalent retraite (AER) et de la prime forfaitaire pour reprise d’activité.

L’aide exceptionnelle de 150 euros versée par Pôle emploi concerne les personnes inscrites comme demandeur d’emploi, qui n’ont plus de droits aux allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE) et qui sont indemnisable au titre de l'ASS, de l’AER ou de la prime forfaitaire pour reprise d’activité, pour les mois de septembre ou d’octobre 2020.

Si ces personnes  ne reçoivent  ni les APL, ni le RSA, ni le RSO de la part de la CAF ou de la MSA, mais qu’elles perçoivent l’ASS, la prime forfaitaire pour reprise d'activité ou l’AER pour le mois de septembre ou d'octobre, elles ont droit à une aide exceptionnelle complémentaire de 100 euros par enfant à charge. Elle est versée par Pôle emploi, à condition de remplir les conditions requises et de fournir les pièces demandées.

Toutes les informations relatives à cette aide exceptionnelle de solidarité sont disponibles sur http://plmpl.fr/c/gJ2Sj
 

En quoi consiste l’aide financière annoncée pour les travailleurs précaires ? 

Le Gouvernement a annoncé l’attribution d’une aide financière pour les demandeurs d’emploi qui alternaient indemnisation chômage et activité en 2019 (saisonniers, extra, intérimaires, etc.) et qui n’ont pas retrouvé un niveau d’activité suffisant en 2020 du fait de la crise sanitaire.
 

Quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ?  

  • Être inscrit à Pôle emploi ; 
  •  Avoir un volume de travail suffisant sur l’année 2019 (60 % des jours de l’année couverts par un contrat de travail) 
  •  Avoir un niveau mensuel de revenus inférieur à 900 euros, qu’il s’agisse d’allocations versées par Pôle emploi, la Caisse d’allocation familiale (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA).S’il y a une reprise d’emploi, les revenus d’activité sont pris en considération pour une partie d’entre eux. 

Comment sera versée cette aide ?

Cette aide prendra la forme d’une « garantie de revenu » versée tous les mois jusqu’à 900 euros par mois. Cette somme sera versée durant 4 mois, au titre des mois de novembre et décembre 2020 et janvier et février 2021, de manière automatique par Pôle emploi. Les personnes concernées n’auront aucune démarche à accomplir.
 
 

Plus d'actualités

Article

Pôle emploi et l'Agence du Service Civique [...]

Depuis 2015, plus de 21 000 jeunes volontaires du Service Civique se sont engagés pour l’intérêt général au service des usagers de Pôle emploi. Alors que l’engagement citoyen apparaît plus que jamais crucial face aux enjeux sociaux et sociétaux auxquels sont confrontés le pays, Pôle emploi et l’Agence du Service Civique (ASC) ont souhaité développer leur partenariat en enrichissant et diversifiant les missions confiées aux volontaires.

Communiqué de presse

3è édition du Prix du livre Pôle emploi 2020 : [...]

Pour la troisième année consécutive, Pôle emploi récompense des auteurs et de jeunes chercheurs dont les travaux contribuent à décrypter et à mieux comprendre le monde du travail. Pour cette édition, une attention toute particulière a été accordée à la place des femmes dans l’emploi.

Communiqué de presse

Pôle emploi se mobilise pour l'emploi des [...]

Partenaire de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées 2020 (SEEPH), Pôle emploi organise cette année encore de nombreuses actions concrètes pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, et ce, malgré la crise sanitaire et la période de confinement. L’édition 2020 de la SEEPH est placée sous le signe des compétences.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.