Article

EURES : le réseau européen de la mobilité

EURES est le réseau européen destiné à faciliter la libre circulation des travailleurs. Pôle emploi porte sous délégation du Ministère du Travail, le bureau national de coordination EURES pour la France.

Publié le  26/07/2021

Rattaché à l’Autorité Européenne du Travail (AET) depuis le 26 mai 2021, EURES a pour vocation de favoriser une mobilité équitable les travailleurs au sein de l’UE, en permettant aux citoyens et aux entreprises de saisir les possibilités offertes par le marché unique. 

 

L’Autorité européenne du travail

ELA_european_labour_authority

 

La mobilité de la main-d’œuvre en Europe est un phénomène croissant qui touche plus de 17 millions de citoyens qui vivent ou travaillent dans un autre pays de l’UE, soit deux fois plus qu’il y a dix ans.
L’Union européenne fixe des règles relatives aux droits et obligations liés à la mobilité transfrontière. Les autorités nationales sont responsables de l’application de ces règles, mais cela nécessite une coopération administrative forte par-delà les frontières. Les particuliers et les employeurs doivent également savoir où trouver les bonnes informations.
C’est là qu’intervient l’Autorité européenne du travail. Son objectif est de favoriser une mobilité équitable des travailleurs au sein de l’UE, en permettant aux citoyens et aux entreprises de saisir les possibilités offertes par le marché unique.
 

Le réseau EURES

Logo_EURES

 

Le principe de libre circulation des travailleurs de l’Union européenne est considéré comme l’un des droits les plus importants des citoyens de l’UE. Cela signifie que tout citoyen européen peut se rendre dans n’importe quel État membre de l’UE, ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse pour rechercher un emploi et l’occuper.
EURES a donc pour double objectif d’aider les demandeurs d’emploi à décrocher un poste en Europe et les employeurs à recruter des candidats venus de toute l’Europe.

Cette mission implique la fourniture de tout un éventail de services, disponibles sur le portail EURES ou par le vaste réseau constitué de près de 1000 conseillers travaillant dans les organisations membres et partenaires du réseau EURES.

Les services EURES destinés aux demandeurs d’emploi et aux employeurs sont notamment les suivants  :

  • mise en correspondance des offres d’emploi et des CV sur le portail EURES;
  • informations, orientation et autres services de soutien aux travailleurs et aux employeurs;
  • accès aux informations sur les conditions de vie et de travail dans les États membres de l’UE, telles que la fiscalité, les pensions, l’assurance maladie et la sécurité sociale;
  • services de soutien spécifique aux travailleurs frontaliers et aux employeurs dans les régions frontalières;
  • accompagnement de la mobilité européenne dans le cadre de programmes tels que « EURES Targeted Mobility Schemes » ;
  • soutien aux manifestations de recrutement dynamiques à travers la plateforme (en ligne) des Journées européennes de l’emploi;
  • informations sur l’assistance post-embauche et à son accès (formation linguistique, intégration dans le pays de destination,…).

 

EURES en France

En 2016, le Ministère du Travail a délégué à Pôle emploi la responsabilité de gérer le bureau national de coordination pour la France. Il est porté par la Direction Europe et Relations Internationales de Pôle emploi.

Au-delà de veiller à ce que le Service Public de l’Emploi français se mette en conformité avec la réglementation européenne, le bureau national de coordination a aussi pour mission :

  • d’animer le réseau EURES en France, 
  • de gérer le système d’admission pour les structures qui souhaitent rejoindre le réseau EURES, 
  • de les accompagner  dans l’intégration du réseau 
  • et de gérer la mobilisation des formations de l’académie EURES pour les conseillers habilités.

Être membre ou partenaire du réseau EURES, qu’est-ce que cela implique ?

Le règlement (UE) 2016/589 relatif à EURES facilite la libre circulation et l’amélioration du fonctionnement du marché du travail européen. Il prévoit que des organisations autres que les membres des Services Publics de l’Emploi des états membres puissent devenir membre ou partenaire du réseau EURES.

L’objectif : étendre le réseau européen pour proposer plus d’informations, d’orientations et de services de recrutement à un public de demandeurs d’emploi et d’employeurs à travers l’Europe.

À cette fin, tous les États membres de l’UE/EEE doivent mettre en place des systèmes nationaux permettant aux organisations de leur pays respectif de devenir des membres ou des partenaires EURES.
Pôle emploi, Bureau National de Coordination pour la France, propose une procédure d’ouverture d’EURES aux organisations qui souhaitent devenir membre ou partenaire.
Ces organisations devront répondre aux critères communs définis par le règlement EURES et respecter les exigences et procédures prévues par le règlement (gratuité, transmission des données, contrôles,…).

les avantages d'EURES pour un membre ou un partenaire :

  • Offrir une dimension et une visibilité européennes à l'activité,
  • Être identifié comme acteur européen de l'emploi en France,
  • Intégrer un réseau de professionnels à l'échelle européenne,
  • Accéder aux banques de profils et d'offres d'emplois disponibles sur le portail EURES,
  • Contribuer à la programmation annuelle des activités entre Etats et membres,
  • Disposer de ressources pour le personnel affecté aux activités d'EURES :Extranet, formations EURES Academy.

Pour en savoir plus : Critères d'admission pour devenir membre ou partenaire en France

En savoir plus sur : Appel à manifestation d'intérêt

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.