Article

Crise sanitaire : une Taskforce Santé en Haute-Savoie

Particulièrement touchée par la seconde vague de Covid-19, la région Auvergne-Rhône-Alpes est aussi le théâtre d’une mobilisation sans précédent de l’ensemble des partenaires de l’emploi et de la formation afin de soutenir les établissements de santé. En Haute-Savoie, une Taskforce territoriale a été lancée le 13 novembre dernier sur le modèle de l’équipe santé créée en 2019 par Pôle emploi sur le bassin annecien. Objectif : répondre à l’urgence et renforcer la dynamique partenariale avec les recruteurs.

Publié le  26/11/2020

Avec une forte présence de séniors sur son territoire et des difficultés récurrentes de recrutement, le secteur de la santé de Haute-Savoie traverse une crise sans précédent. « Les postes dans le secteur de la santé constituent actuellement 25 % du total de nos offres d’emploi, » note Laurence Gervex, responsable de la Taskforce Santé du bassin annecien, une équipe créée en 2019 : « Comme ces métiers étaient déjà en tension, notre objectif était de regrouper nos forces en associant au sein d’une même équipe les compétences et les énergies des conseillers des agences d’Annecy, de Seynod et de Meythet pour accélérer l’intermédiation et proposer de nouvelles pratiques de recrutement. » Un modèle qui fera ses preuves au printemps dernier et de nouveau, il y a quelques jours…

Quand une contrainte se transforme en opportunité…

10 novembre - organisation d’un Job dating 

Début novembre, c’est le CHANGE, le Centre Hospitalier Annecy-Genevois, qui donne l’alerte : « Nous recherchions de toute urgence des agents de service hospitalier : des brancardiers, des agents de nettoyage ou d’aide aux repas. Ce sont des métiers peu qualifiés essentiels à la continuité des services de soin, » précise Estela Pajot, chargée de développement RH au CHANGE. La Taskforce Santé se mobilise immédiatement et monte, en quelques jours, un Job dating qui aura lieu le 10 novembre dans les locaux de Pôle emploi : « Nous avons tenus à aller à la rencontre des candidats, qui viennent d’horizons diverses, parfois très éloignés du secteur de la santé. Nous voulions nous rendre accessibles. » Catherine Dubreuil, référente handicap de l’équipe RH du CHANGE a également participé au Job dating : « Les candidats ont été soigneusement sélectionnés par les conseillers de Pôle emploi, quelques-uns avaient une expérience du monde de la santé, mais la plupart venait de l’hôtellerie-restauration, de la vente ou de l’industrie. Le vrai levier, ce n’est pas l’expérience, mais les valeurs et la conscience de s’inscrire dans la chaîne globale du soin. » 

Une quarantaine de candidats a participé à l’événement et 27 personnes ont été sélectionnées, avec une prise de fonction immédiate pour une dizaine de candidats (ceux qui ont déjà reçu le vaccin obligatoire contre l’hépatite B). « Pour les autres, nous avons prévu une formation courte, financée par Pôle emploi, auprès de l’Institut de Formation aux Soins Infirmiers d’Annecy. Elle leur permettra de faire fonction d’aide-soignant, de s’intégrer plus facilement et d’envisager de futures évolutions, » notent-elles. Le 19 novembre, une opération similaire était menée avec l’hôpital de Rumilly. 

13 novembre - création d’une Taskforce Santé territoriale 

Entre-temps, le principe de la Taskforce a été élargi à Cluses, Sallanches, Thonon, Thoiry et Annemasse, donnant naissance à une Taskforce Santé territoriale, lancée le 13 novembre dernier en présence de Laurent Wauquiez. Objectif : recruter 70 personnes en renfort urgent dans les prochains jours.

17 novembre - appel à volontaires urgence Covid-19

Enfin, un appel à volontaires a été lancé par l’ARS et le Conseil départemental le 17 novembre et a déjà recueilli plus de 60 offres que Pôle emploi traite au fur et à mesure en lien direct avec le terrain.

« Nous recherchons tous types de profils pour les EHPAD et les structures d’aide à la personne. Les personnes non qualifiées peuvent jouer un rôle crucial en prenant en charge des tâches administratives ou logistiques qui libèrent le personnel soignant. Nous travaillons avec l’équipe santé du Pôle emploi d'Annecy pour sélectionner les volontaires et mettre en place toutes les actions nécessaires à la réussite des recrutements. »  

Maud Devis
En charge de la coordination de la filière gérontologique sur le secteur Haute-Savoie Sud

Plus d'actualités

Article

Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes ouvre son [...]

Dans le cadre de nos missions, nous traitons et analysons de nombreux chiffres sur l’emploi. Convaincus de l’utilité de ces données afin de comprendre les dynamiques du marché du travail et nos spécificités territoriales, nous souhaitons aujourd’hui aller plus loin dans leur mise à disposition.

Article

Rejoindre le secteur du nucléaire

Créée par Pôle emploi en juin 2020, l’agence Atom’emploi accompagne les entreprises et les candidats du secteur du nucléaire en Auvergne-Rhône-Alpes. Endel SRA, société spécialisée dans la maintenance nucléaire, fait partie des employeurs qui s’ouvrent à de nouveaux profils et accompagnent leur montée en compétences. Et font naître de nouvelles vocations !

Article

Valoriser les métiers qui recrutent

Le redémarrage de l’économie crée d’importantes tensions conjoncturelles sur les recrutements dans de nombreux métiers. En cette rentrée 2021, Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’est mobilisé sur plusieurs secteurs dynamiques de notre région.