Article

PIC Axe 3 « Innovation » : gros plan sur le “blended learning” by Frello

Dans le cadre de l’appel à projets innovants de l’axe 3 du PIC, la start-up Frello a été sélectionnée pour une expérimentation grandeur nature d’un an et demi au bénéfice de 200 stagiaires FLE (français langue étrangère). Objectif : démontrer l’efficacité pédagogique d’un modèle unique, hybride et modulaire, que nous présente Théo Dumaski, co-fondateur de Frello.

Publié le  25/05/2022

Pouvez-vous présenter Frello et son expertise ?

« Frello s’est fixée pour mission de lever les barrières sociolinguistiques à l’emploi… En France, on estime que 5 millions de personnes n’ont pas les compétences langagières de base, indispensables à leur insertion professionnelle. Comme c’est un public très hétérogène, nous avons défini un parcours centré sur le besoin : plutôt que de faire entrer les apprenants dans un programme, notre formation propose un parcours individualisé, composé de séances collectives et d’exercices en autonomie qui font appel aux outils technologiques. Pas question de faire du numérique seul, l’autoformation ne marche pas ! Mais le numérique permet de personnaliser les apprentissages en fonction des besoins et sert d’assistant de suivi au formateur, qui visualise facilement la progression de ses stagiaires. »

En quoi consiste l’expérimentation menée avec Pôle emploi dans le cadre du PIC ?

« Elle porte sur deux groupes de 100 stagiaires, à Lyon et Echirolles, respectivement pris en charge par deux instituts de formation partenaires : Nepsod et REN-formation, avec lesquels nous avons l’habitude de travailler. Ensemble, nous avons fait le constat que les contenus de français générique ne suffisaient pas à garantir une réinsertion professionnelle durable. Grâce au financement du PIC, nous avons développé des contenus additionnels : français professionnel, français du numérique et français des mathématiques. L’expérimentation a commencé début mars. Pour chaque personne, nous commençons par un temps d’échange pour évaluer son niveau de départ et examiner son projet professionnel. Sur cette base, un parcours personnalisé d’environ 2 à 3 mois est établi par l’enseignant grâce à notre plateforme numérique. »

Qu’attendez-vous de cette période test ?

« Nous voulons valider le dispositif proposé – soit 2/3 de temps auprès du formateur et 1/3 en autonomie – en examinant le taux de retour à l’emploi ou d’entrée en formation qualifiante. Nous pensons qu’il s’agit du point d’équilibre qui permet d’enseigner efficacement tout en prenant en compte les aspirations des apprenants, ainsi que leurs disparités. C’est aussi une nouvelle façon d’envisager la formation professionnelle : des contenus modulaires qui génèrent de la qualité pédagogique et qui répondent aux projets spécifiques de chaque stagiaire. »

Frello, la petite start-up qui fait parler français !

  • Frello, plateforme de blended learning FLE (français langue étrangère) créée en 2017
  • Objectif social : permettre aux personnes précaires de maîtriser les compétences langagières de base garantissant une insertion professionnelle pérenne
  • 54 organismes de formation partenaires, 200 sites partout en France
  • 87 % des apprenants sont actifs sur la plateforme Frello
  • Expérimentation PIC en PACA également (dans le domaine de la lutte contre l’illettrisme)

Plus d'actualités

Article

Chômage et demandeurs d'emploi au 2ème trimestre [...]

Au deuxième trimestre 2022, en Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 330 720. Ce nombre baisse de 0,3% sur le trimestre (soit – 840 personnes) et de 16,4% sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,6 % ce trimestre (–15,6 % sur un an).

Article

Recrutements dans la filière nucléaire à l’aide de [...]

Première région industrielle en termes d’emplois, la région Auvergne-Rhône-Alpes est un territoire très dynamique avec ses 14 pôles de compétitivité et ses 18 clusters. Pour autant, de nombreuses entreprises font face à des difficultés de recrutement qui nécessitent d’anticiper pour trouver des candidats correspondant à leur profil d’emploi.

Article

Industrie : briser la glace grâce à un escape game

Le 17 juin dernier au sein de l’agence d’Echirolles, 14 candidats et 4 recruteurs se sont prêtés au jeu d’un recrutement au format innovant : un « Escape Game » suivi d’un jobdating. Une action de promotion des métiers de l’industrie co-organisée avec l’UDIMEC.