Article

Le déconfinement : reprise progressive pour les agences de la région - Pascal Blain, directeur régional Auvergne-Rhône-Alpes

Notre priorité : Accompagner les demandeurs d’emploi et les entreprises tout en assurant la protection des personnes fréquentant les sites de Pôle emploi.

Publié le  02/06/2020

Pascal Blain, pouvez-vous nous dire comment les équipes de Pôle emploi accueillent à nouveau le public ?

300x210_pascal_blain.jpg

Depuis le 18 mai, les agences accueillent sur rendez-vous sur des plages horaires aménagées.

Les équipes se concentrent sur les activités qui nécessitent d’être réalisées physiquement en agence . Les entretiens, à l’initiative des conseillers ou des demandeurs d’emploi, ont lieu sur rendez-vous. L’accueil sans rendez-vous reste possible mais limité aux situations d’urgence, sur les questions liées à l’indemnisation notamment.

Nos équipes continuent aussi d’assurer leurs autres missions à distance. Nous proposons aux demandeurs d’emploi et aux entreprises qui le peuvent de privilégier les services en ligne dans leurs échanges avec Pôle emploi. Et cela fonctionne, la réponse au téléphone est fluide (92,3% pour le 3949 et 91,6% pour le 3995) et le traitement des dossiers d’indemnisation est à jour. Nos équipes font également preuve de pro activité pour accompagner les demandeurs d’emploi à la reprise d’un emploi et ou d’une formation.

Ces modalités de reprise d’activité seront bien évidemment ajustées au fil des semaines afin de s’adapter aux évolutions de la crise sanitaire, aux consignes gouvernementales et à l’organisation globale de Pôle emploi.

Il faut souligner que durant le confinement, les contacts avec le public n’ont jamais cessé. Les équipes ont redoublé d'efforts pour répondre aux questions et aux inquiétudes de nos demandeurs d’emploi, employeurs et  partenaires. Elles continuent à s’adapter pour rendre le meilleur service possible.

Vous parlez de consignes sanitaires strictes, quelles sont-elles ?

Le respect d’une distance minimale d’au moins 1 mètre entre deux personnes et la mise en application des « gestes barrières », mis en œuvre depuis le début de la crise sanitaire, restent en vigueur. Tous les collaborateurs présents sont équipés en masques et gel hydro- alcoolique. Les agents à l’accueil disposent de visières et les bureaux d’entretien dotés de séparateurs en plexiglas. Quant aux demandeurs d’emploi, ils accèdent à l’agence via un espace sanitaire où un conseiller leur explique les règles sanitaires à respecter et leur fournit du gel et, si nécessaire, un masque.

A votre avis, quel sera l’impact de l’arrêt de l’économie pendant 2 mois dans la région ?

Il est encore un peu tôt pour mesurer les conséquences du confinement, tout va se jouer dans les semaines qui viennent. Cela dépendra aussi de la nature de la reprise de l’activité. Le nombre d’offres d’emploi déposé auprès de nos services poursuit son augmentation depuis fin avril sur des métiers dans le Transport, la Logistique et le BTP en grand volume mais aussi le Commerce, la Vente, la Grande Distribution, l’Installation et la Maintenance, Les Services à la Personne. Nous y verrons plus clair à la rentrée.

Pôle emploi a su garder le lien avec les entreprises durant cette période ?

Nous sommes restés et sommes encore pleinement engagés auprès des entreprises qui doivent pouvoir continuer de recruter. Les conseillers sont disponibles par téléphone au 3995, sur leurs lignes directes et via l’espace recruteur sur pole-emploi.fr. Lorsqu’ils en disposent, les recruteurs peuvent également utiliser le numéro de téléphone portable de leur conseiller « entreprises » habituel. Pour maintenir la dynamique économique durant la période de la crise sanitaire, nous avons mis en place dans un délai record aux côtés du gouvernement la plateforme « mobilisationemploi.gouv.fr » qui continue jusqu’à fin juin. Elle vise à soutenir les secteurs prioritaires (santé, agriculture, agroalimentaire, transports, logistique, aide à domicile, énergie, télécommunication) depuis le début de la crise, ce sont plus de 5121 offres recueillies, satisfaites à 73,6 %. Les secteurs devraient s’élargir en juin.

Exemples

« Dans l’industrie du textile avec Boldoduc, près de 70 personnes auxquelles s’ajouteront encore 30 couturières ou pour l’entreprise AVONA de Gleizé, spécialisée dans le prêt à porter et qui le temps d’une reconversion d’activité a recruté 40 couturier/ères à domicile pour la fabrication de masques grand public grâce à l’agence Pôle emploi de Villefranche »

Plus d'actualités

Article

Donnez accès aux offres d’emploi de votre [...]

Saviez-vous que Pôle emploi met à disposition des collectivités une interface qui permet de donner un accès direct aux offres de recrutement sur un territoire donné ? Bienvenue dans l’Open Data, ou comment partager la donnée au service de l’intérêt général.

Article

Reprise de l’activité saisonnière : un plan [...]

Plus que jamais à vos côtés : Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’engage en faveur du secteur de l’hôtellerie-restauration à travers un plan d’action à effet immédiat. Recruteurs : nous avons des candidats à vous proposer !