Projet FAIR[e] : l’insertion par la confiance

Pôle emploi est partie-prenante d’un projet inédit de réinsertion professionnelle : remobiliser des candidats très éloignés du monde de l’entreprise et leur proposer un parcours vers un CDI. FAIR[e] autrement pour changer la donne.

Publié le  22/03/2021

Financé dans le cadre de l’appel à projet national « 100 % inclusion », le projet FAIR[e] est opéré par un consortium de huit acteurs publics et privés de l’agglomération lyonnaise, dont Pôle emploi. Objectif : proposer un CDI à 750 personnes en grande difficulté d’insertion dans une logique de parcours intégré : « Le projet met en relation des entreprises volontaires souhaitant agir sur les questions d’insertion et des publics éloignés de l’emploi. En l’occurrence : bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée, jeunes sans qualification et public en risque de désocialisation, » résume Lyazid Belasri, correspondant projet à la direction territoriale du Rhône. « Avec un parti-pris : recruter sans CV, en partant des expériences pour faire émerger des aptitudes et des compétences. »

Recruter différemment

Ainsi, le programme exclut les outils traditionnels de recrutement pour s’appuyer sur des expériences de vie et sur la motivation, et propose un parcours progressif découpé en trois temps :

  • Un « SAS motivation » de quelques jours pour intégrer le dispositif et créer la cohésion ;
  • Une étape de Préparation Opérationnelle à l’Emploi (12 semaines de formation financées par Pôle Emploi) pour acquérir les savoirêtre essentiels au retour dans le monde du travail ;
  • Un contrat de professionnalisation de 12 mois au sein d’un entreprise partenaire qui s’est engagée à dédier un poste en CDI dans son organisation.

Sana Kraouchi, l’une des stagiaires du projet, est porteuse d’un handicap qui freine sa réinsertion :

« C’est une formation très puissante où nous apprenons la force de l’esprit d’équipe malgré nos situations et nos histoires très différentes, mais aussi le dépassement de soi, et de nos échecs passés. Pour parvenir à notre objectif commun : valider un projet professionnel et adopter une attitude professionnelle pour réintégrer une entreprise et y rester. »

La première session a démarré le 2 février et 126 personnes ont intégré l’un des trois organismes en charge de la formation. Alexandra Grascia, directrice de Boreale Formation, organisme affilié au groupement d’employeurs Genipluri, revient sur un engagement qui s’inscrit dans les valeurs des entreprises membres : « Nos territoires fournissent des emplois mais certaines personnes n’y ont pas accès pour des raisons personnelles ou sociales parfois extrêmement compliquées… A nous de leur faire confiance et d’innover pour leur donner un coup de pouce, » explique-t-elle, avant de conclure : « On n’a pas tous la même chance, mais on a tous le même potentiel ! »

Une vision qui rejoint celle de Paul-Alexis Pierre, fondateur et dirigeant de la société familiale Hachés de France, qui s’est engagée à proposer un contrat de professionnalisation : « Avec ce projet, nous souhaitons diversifier les profils de notre équipe tout en donnant sa chance à une personne qui a besoin de reprendre confiance, précise-t-il. Nous recrutons sur un poste polyvalent de chargé du suivi commercial, qui fait surtout appel à des compétences de savoir-être et qui peut servir de tremplin vers une nouvelle vie professionnelle. »

Les deux autres sessions cibleront 300 candidats chacune, en octobre 2021 puis en février 2022.

Le consortium Fair[e]

Plus d'actualités

Article

1 semaine pour 1 emploi - spécial Jeunes

Premier temps fort de l'année, l'opération régionale coorganisée par Pôle emploi et l'Etat propose du 22 au 26 mars 2021 au public jeunes de 16 à 26 ans des événements dédiés à leur recherche d’emploi, à la découverte de métiers et secteurs qui recrutent, la formation et l’alternance, etc…

Article

Avec Symbio, les acteurs de l’emploi et de la [...]

Il aura fallu seulement six mois pour que l’institut des ressources industrielles (iri), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes développent, ensemble, un plan de formation et de recrutement pour répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise Symbio, spécialisée dans les systèmes hydrogène pour la mobilité.

Article

Cap emploi et Pôle emploi, une synergie qui [...]

Le rapprochement entre Cap emploi et Pôle emploi, effectif depuis janvier dans le Rhône, montre toute sa singularité. La preuve à Lyon, avec le retour à l’emploi d’un jeune boucher de 20 ans, reconnu travailleur handicapé et qui devrait signer un contrat prochainement.