Mobilité résidentielle des demandeurs d’emploi, Pôle emploi et ses partenaires se mobilisent

Les services de l’Etat et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’engagent au quotidien à favoriser la mobilité des demandeurs d’emploi. Au côté de ses partenaires l'AFPA et les CROUS (de Lyon, de Grenoble et de Clermont-Ferrand), ils mettent en œuvre un dispositif expérimental pour accompagner la mobilité résidentielle des demandeurs d’emploi : Mon logement mon emploi

Publié le  21/06/2021

Faciliter la mobilité des personnes en reprise d’emploi, de formation ou en apprentissage tel est l’objectif de la plateforme « Mon emploi mon logement ». Le service proposé part de plusieurs constats : 

  • des tensions importantes sur le parc de logements en Auvergne-Rhône-Alpes,
  • l’évolution du marché du travail et la nécessité aujourd’hui d’envisager une mobilité géographique 
  • certaines résidences se vident pour partie sur des périodes comprises entre les mois de mars et d’août.

Un hébergement temporaire de 3 mois

Pour faciliter une reprise d’emploi, une entrée en contrat d‘alternance ou apprentissage, une intégration sur une session de formation, la plateforme « Mon emploi mon logement » permet à chaque demandeur d’emploi de bénéficier d’un hébergement temporaire de 3 mois dans les résidences de l’AFPA ou des CROUS en région. Il s’agit d’une solution transitoire dont l’expérimentation se déroule du 1er juin au 31 décembre 2021.

En pratique

Le demandeur d’emploi qui entre dans les critères sollicite auprès de son conseiller personnel Pôle emploi une fiche de liaison. Le demandeur d’emploi se connecte ensuite au site www.monlogement-monemploi.fr pour effectuer sa recherche de logement et sa demande de réservation.
Les aides à la mobilité de Pôle emploi, aides à la formation, à la recherche ou la reprise d’emploi, sont cumulables avec cette possibilité d’hébergement, sous réserve d’éligibilité aux critères d’attribution.

Plus d'actualités

Article

Reprise du ClubRH d’Auvergne-Rhône-Alpes : gros [...]

Après deux années de mise en sommeil, le ClubRH d’Auvergne-Rhône-Alpes s’est réuni le 2 juin dernier au siège régional de Pôle emploi pour explorer l’enjeu essentiel du recrutement des nouvelles générations : comment les capter, les former et les fidéliser ? Organisée sous le parrainage du chef Christian Têtedoie et en présence de Frédéric Toubeau, directeur régional de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes, la rencontre a rassemblé une centaine de recruteurs et d’acteurs de la formation professionnelle autour d’une table-ronde multi-sectorielle. Morceaux choisis.

Article

Chômage et demandeurs d'emploi au 1er trimestre [...]

Au premier trimestre 2022, en Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 331 560. Ce nombre baisse de 5,8 % sur le trimestre (soit –20 270 personnes) et de 19,0 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 5,3 % ce trimestre (–16,5 % sur un an).

Article

Open de Tennis 2022 : les femmes mises à [...]

A l'occasion de la 3e édition de l'Open 6e Sens, Pôle emploi s’associe à la Fondation Paul Bocuse pour faire découvrir les métiers de la restauration à 6 femmes, éloignées de l'emploi, sur le temps de restauration des joueuses et des partenaires