Pôle emploi est partenaire de la formation « Cuisine mode d’emploi(s) »

Un format court et diplômant pour « mettre le pied à l’étrier » à des personnes fragilisées : la formation « Cuisine mode d’emploi(s) » du chef Thierry Marx coche toutes cases d’un programme à fort impact social. Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’est naturellement associé aux promotions lyonnaises.

Publié le  02/06/2021

Lancé à Paris en 2012, le programme Cuisine mode d’emploi(s) du chef étoilé Thierry Marx a progressivement essaimé sur le territoire national, autour d’un principe : délivrer une formation diplômante gratuite pour favoriser l’insertion professionnelle dans les métiers de la restauration.
’initiative est arrivée à Lyon début 2021 et c’est Malika Atoui, conseillère au Pôle emploi de Confluence, qui a participé à la mise en place de la première édition lyonnaise : « Nous avons lancé une campagne de sms pour mobiliser les demandeurs d’emploi que nous avons invités à une information collective pour présenter le programme, » souligne-t-elle. La cible ? Des personnes éloignées de l’emploi, jeunes et chômeurs de longue durée, porteurs de handicap, etc

La motivation, premier critère de sélection

Parmi les 115 personnes présentes à la réunion d’information, 62 ont été reçues en entretien le jour même par un binôme composé par un conseiller Pôle emploi et un membre de l’école de formation. « Nous avons sélectionné des personnes qui avaient une affinité avec les métiers de bouche ou qui avaient la volonté de créer un restaurant, mais c’est avant tout la motivation qui a fait la différence, » poursuit-elle. Deux groupes de dix personnes ont été constitués et le premier est entré en formation le 8 mars. Avec des stagiaires aux profils très divers : plusieurs mères de familles isolées, cinq jeunes sans qualification de moins de 26 ans, un réfugié politique, une personne malentendante… et des masques inclusifs transparents pour garantir son intégration au sein du groupe. « Le résultat, c’est un groupe motivé et déterminé à ne pas laisser passer sa chance !» 

555x277_cuisine_mode_emploi.jpg

Une formation directement opérationnelle

Au programme : huit semaines de formation à la Cité de la Gastronomie au Grand Hôtel Dieu pour faire le tour des 80 recettes de base de la gastronomie française. Les stagiaires sont accompagnés tout au long de la formation par le formateur; Guy Lambert, qui réalise par la suite le suivi de stage.  Les trois semaines de stage sont réalisées dans une grande maison de la région : « Les responsables pédagogiques de l’association ont trouvé des stages pour tous les participants et un grand nombre d’entre eux a d’ailleurs reçu une proposition à l’issue de la période. » précise Malika Atoui. 
Il faut dire que Régis Marcon, chef étoilé à St Bonnet le Froid en Haute-Loire, grand nom de la cuisine régionale a parrainé cette promotion.
Prochaine étape : l’examen final qui clôt la formation. Il sera organisé mi-juin et donnera accès au Titre Professionnel Cuisine… et au démarrage d’une nouvelle vie professionnelle. Une seconde promotion lyonnaise est envisagée.

« Cuisine mode d’emploi(s) fournit un cadre éducationnel et un réseau pour favoriser un retour à l’emploi direct, sur la base de l’engagement des stagiaires à respecter les principes RER : rigueur, engagement, régularité. »

Thierry Marx,
Chef cuisinier et fondateur de l’école Cuisine mode d’emploi(s).

Retrouvez ici la présentation vidéo du projet : Cuisine Mode d'Emploi(s) (cuisinemodemplois.com)

Plus d'actualités

Article

Embaucher en temps de crise : la recette d’un [...]

Retour sur la belle histoire de l’agence d’Annemasse où la persévérance d’un candidat et de l’équipe Pôle emploi a permis un recrutement réussi malgré la crise.

Article

Inclusion numérique, Pôle emploi expérimente le [...]

Avec son chéquier APTIC, Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’adresse aux demandeurs d’emploi éloignés des services et des usages du numérique. Il leur donne les moyens d’acquérir des compétences fondamentales pour pouvoir être autonomes dans leurs recherches d’emploi et leurs démarches administratives en ligne.

Article

Mobilité résidentielle des demandeurs d’emploi, [...]

Les services de l’Etat et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’engagent au quotidien à favoriser la mobilité des demandeurs d’emploi. Au côté de ses partenaires l'AFPA et les CROUS (de Lyon, de Grenoble et de Clermont-Ferrand), ils mettent en œuvre un dispositif expérimental pour accompagner la mobilité résidentielle des demandeurs d’emploi : Mon logement mon emploi