Rejoindre le secteur du nucléaire

Créée par Pôle emploi en juin 2020, l’agence Atom’emploi accompagne les entreprises et les candidats du secteur du nucléaire en Auvergne-Rhône-Alpes. Endel SRA, société spécialisée dans la maintenance nucléaire, fait partie des employeurs qui s’ouvrent à de nouveaux profils et accompagnent leur montée en compétences. Et font naître de nouvelles vocations !

Publié le  16/11/2021

« Avec la création de l’agence Atom’emploi, Pôle emploi s’est doté d’une équipe dédiée au nucléaire, répartie autour des quatre centrales de la région, souligne Alain Boujot, conseiller Atom’emploi. Nous mobilisons différents dispositifs d’accompagnement pour aider les entreprises à satisfaire leurs besoins en recrutements. » Une problématique accélérée par le programme de rénovation des centrales Grand Carénage. « Sans compter qu’il s’agit d’un secteur aux exigences opérationnelles fortes : les candidats doivent faire l’objet d’habilitations spécifiques, d’une enquête administrative menée par les services préfectoraux et d’une visite médicale poussée. » 

Dans ce contexte, Pôle emploi cherche à identifier des profils qui disposent de compétences transférables (chaudronnerie, maintenance, robinetterie, etc.) ou des personnes en reconversion. C’est le cas de Jordan Soubeyre, opérateur de maintenance chez Endel SRA, spécialiste du nettoyage haute pression dans les centrales nucléaires : « J’ai étudié la carrosserie, puis j’ai travaillé dans le milieu du sport et en tant qu’agent de sécurité, » raconte-t-il. Profil atypique, mais très motivé : « J’ai passé plusieurs entretiens de motivation avec Endel SRA et Pôle emploi et je suis entré dans un parcours d’accompagnement personnalisé pour passer les habilitations et me former au métier. » 
 

Habilitations nucléaires financées

Les trois habilitations préalables sont financées par Pôle emploi via le Plan d’Investissement dans les Compétences : SCN1 (Savoir commun du Nucléaire), RP1 (Radioprotection) et CQS (complément Sûreté Qualité). Le recrutement est réalisé dans le cadre d’un Contrat Initiative Emploi à travers lequel Endel SRA s’engage à assurer la montée en compétences, CDI à la clé. « Tout le monde a été très réactif : j’ai passé les habilitations en trois semaines seulement avant d’intégrer Endel SRA en mars 2021, et je bénéficie d’un suivi avec un conseiller Pôle emploi », se félicite le nouvel embauché. 

Acquisition de compétences par Endel SRA

Une collaboration plébiscitée par Narène Tom, Chargée de missions RH chez Endel SRA : « Nous travaillons avec Pôle emploi depuis plusieurs années et nous avons établi des véritables relations de confiance. En 2021, nous avons recruté ensemble cinq personnes pour des postes de maintenance et de techniciens de radioprotection, les profils dont nous avons eu le plus besoin en 2021. » Entreprise de sous-traitance sur un métier de niche, Endel SRA s’appuie sur Pôle emploi pour le sourcing des candidats et prend en charge le parcours de formation et de compagnonnage. 

« Nous avons un besoin récurrent d’embauches, insiste-t-elle. Dans notre environnement très normé, nous cherchons des personnes rigoureuses, sensibles aux aspects sécurité et mobiles, car nous intervenons partout en France et à l’étranger. » Un rythme « anti-routine avec beaucoup de déplacements, du travail très dense pendant les missions, mais aussi beaucoup de temps libre et une rémunération attractive, » ajoute Jordan Soubeyre, qui se projette déjà dans l’avenir : « Tout va très vite et j’en suis ravi, on m’a proposé d’évoluer vers un poste de chef d’équipe ! » L’aventure du nucléaire ne fait que commencer…
 

Plus d'actualités

Article

L’emploi saisonnier, un accompagnement [...]

Campagne, mer, montagne : les emplois saisonniers se suivent et… se ressemblent parfois ! Pour aider les saisonniers à travailler tout au long de l’année, Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes propose plusieurs services, dont certains sont conçus en lien avec d’autres régions touristiques françaises.

Article

Chômage et demandeurs d'emploi au 3ème trimestre [...]

Au deuxième trimestre 2022, en Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 330 720. Ce nombre baisse de 0,3% sur le trimestre (soit – 840 personnes) et de 16,4% sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,6 % ce trimestre (–15,6 % sur un an).

Article

Satisfaire les besoins de recrutement dans les [...]

Les tensions de recrutement perdurent et restent un enjeu majeur pour Pôle emploi. Dans cette optique, Pôle emploi déploie un projet d’actions renforcées en utilisant un levier de « viviers sectoriels ». Un projet pour faciliter les mises en contact rapides avec les entreprises qui recrutent !