Communiqué de presse

Un bilan à mi-parcours encourageant

Le 15 avril 2019, l’État signait avec Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes le Pacte régional pour la mise en œuvre du Plan d’Investissement dans les Compétences. A mi-parcours, le bilan montre des résultats encourageants. Retour sur cet engagement sans précédent.

Publié le  06/07/2021

Auvergne-Rhône-Alpes compte parmi les territoires français les plus dynamiques. Elle n’aura pour autant pas été épargnée par la crise sanitaire. Tous les départements, tous les secteurs d’activité ont été touchés avec pour conséquence des impacts importants sur le marché du travail local, les besoins de compétences et les recrutements. Depuis 2019, le Plan d’Investissement dans les Compétences apporte, au plus près des territoires, des solutions concrètes à ces besoins.

Faire bouger les lignes en matière d’accès à la formation et à l’emploi

Le Plan d’Investissement dans les Compétences : un engagement financier sans précédent
En région Auvergne-Rhône-Alpes, le PIC se traduit par la mise en œuvre d’un Pacte régional doté de 652 M€ sur 4 ans, auquel s’ajoute l’effort propre de Pôle emploi pour un montant de 191 M€.

Sur la base d’un diagnostic partagé avec le Conseil Régional, les Missions locales, Cap emploi, les partenaires sociaux, les entreprises et les organismes de formations, l’Etat et Pôle emploi ont élaboré le pacte régional Auvergne-Rhône-Alpes. 

Rappelons que le PIC poursuit 3 objectifs : 
•    Favoriser l’insertion des jeunes et des demandeurs d’emploi les plus fragilisés ;
•    Répondre aux besoins des métiers en tension dans une économie en croissance ; il s’agit plus particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes, de répondre aux besoins des entreprises des 13 secteurs prioritaires identifiés avec les partenaires (filières économiques d’excellence de la région, les « DomEx »)
•    Contribuer à la transformation des compétences, notamment liée à la transition écologique et à la transformation numérique, 

La formation pour répondre au besoin de compétences

Des parcours sur mesure
A partir de travaux collaboratifs avec les fédérations professionnelles, plusieurs parcours de formation ont été développés afin de répondre à des problématiques sectorielles spécifiques des métiers en tension.
Citons par exemple, Agri’émergence, un parcours de formation de 140 heures pour répondre au besoin d’accompagnement des entrepreneurs du secteur agricole. 
Ou encore la création de deux formations en lien avec la filière maroquinerie : une pré qualification aux métiers de la maroquinerie et la préparation au Titre Professionnel de piqueur
 

En mars 2021, le nombre d’embauches est en croissance de 12 % par rapport à mars 2020. Les hausses les plus importantes sont enregistrées dans les secteurs du BTP, des transports et du numérique.

Parallèlement, la demande d’emploi a augmenté de 4 % entre mars 2020 et mars 2021, touchant prioritairement les publics les plus précaires et les moins qualifiés.

Fort de ce constat, la formation doit répondre à un double enjeu. Apporter la compétence nécessaire à l’entreprise d’une part ; et d’autre part, sécuriser le parcours du futur salarié pour une employabilité durable. 

Depuis le début de sa mise en œuvre, plus de 75 000 personnes ont eu accès à une formation dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences (à mai 2021). 
Suivant une courbe de constante progression, le rythme des entrées en formation est au niveau attendu. 

Près de 60% des stagiaires intègrent un emploi dans les 6 mois après leur sortie de formation. 

Près de 110 000 demandeurs d’emploi devraient bénéficier d’une formation d’ici fin 2022. 

Notons que le rythme des entrées en formation s’est maintenu en 2020 à un niveau soutenu malgré la crise sanitaire. En effet, afin d’accompagner les répercussions de la crise sanitaire sur l’écosystème de formation, plusieurs actions ont été conduites afin de maintenir et renforcer les liens avec les organismes de formation (webinaires, rencontres, échanges d’informations…).

« Ce premier bilan positif tient à l’engagement des agents de Pôle emploi. Il tient aussi à la réactivité des organismes de formation, qui ont su mettre en place de nombreuses formations à distance » Pascal Mailhos, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet du Rhône 
 

Accompagner spécifiquement les personnes les plus fragilisées

Formation  « Les Essentiels » :  72 sessions à fin décembre 2020 soit 750 places
Formations Français Langue Etrangère : 210 sessions, soit 2 300 places

Au-delà d’accélérer le développement et d’adapter l’offre de formation de la région afin de répondre aux besoins des entreprises, une autre priorité du PIC est d’accompagner spécifiquement les publics les plus fragilisés. Le principe : leur garantir le socle de compétences de base donnant accès à l’emploi durable.

Depuis juin 2020, plus de 10 000 formations de pré qualification ont été prescrites par Pôle emploi et les Missions locales pour accompagner les publics les plus fragilisés, dans la droite ligne de l’axe 2 du PIC. 
Cette attention est portée à travers le dispositif « Impulsion » d’une part et le programme «Les Essentiels» d’autre part (le « lire, écrire, compter »). 

Le dispositif « Impulsion », initié en lien avec le Haut-Commissariat aux Compétences, est dédié aux personnes en risque de désocialisation. 
Près de 4 680 personnes pourraient en bénéficier dans la région d’ici 2022.

Le programme «Les Essentiels», quant à lui est centré sur l’acquisition des compétences de savoir-être nécessaires au suivi d’une formation qualifiante.

Capitaliser et essaimer pour ouvrir le champ des possibles

L’appel à projets de l’axe 3 du PIC : véritable accélérateur de la modernisation des processus de formation

  • Plus de 40 millions d’euros de budget*
  • 74 projets déposés, 22 projets LauréatsAu 14/06/21 :
  • Plus de 6 millions d’euros de subventions accordées

* dépôt des dossiers ouvert jusqu’au 30/06/22 - fin maximale des projets au 31/12/23

En plus de répondre aux besoins de qualification à court terme, le Plan d’Investissement dans les Compétences invite à innover dans les formats et modalités pédagogiques des formations mobilisées sur les axes 1 et 2. 
Il inclut également un axe spécifiquement dédié à la prospective. En Auvergne-Rhône-Alpes, cette intention se matérialise par le lancement d’un appel à projets ouvert aux acteurs de l’écosystème de l’emploi-formation et de l’innovation.

« Le Pacte régional s’est doté d’une enveloppe spécifiquement dédiée à la recherche de nouveaux modèles et schémas de formation : pour tester de nouvelles approches, ouvrir le champ des possibles et (re)donner le goût d’apprendre à l’ensemble de nos publics »

Frédéric Toubeau
Directeur régional de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

Il s’agit de penser autrement les parcours de formation, de sortir des logiques académiques, de privilégier la formation par «le faire », de valoriser toutes les expériences acquises.
L’enjeu est de transformer l’offre de formation pour diversifier les modalités pédagogiques et l’adapter aux besoins de compétences et aux usages des publics.

L’axe 3 du Plan d’Investissement dans les Compétences s’articule autour de quatre axes de développement :

  • Renforcer l’intérêt des formations pour renforcer l’attractivité des métiers, mettre davantage en valeur le lien entre le parcours et la mobilité (professionnelle et géographique), entre la transition écologique et l’évolution des compétences.
  •  Accentuer le soutien au public le plus en difficulté et préparer en amont en lien avec les organismes de formation, prescripteurs et entreprises les suites à donner aux formations. 
  • Accroître l’association des partenaires (notamment OPCO, branches et représentants des entreprises et des salariés).
  • Contribuer à transformer les appareils de formation en soutenant la transformation des organismes de formation et en mutualisant les avancées.

[POUR EN SAVOIR PLUS] Retrouvez l’intégralité du bilan à mi-parcours du Plan d’Investissement dans les Compétences en Auvergne-Rhône-Alpes

[PDF ]Téléchargez le communqué de presse

Contacts presse

Pôle emploi :
Fabienne LEHOUX – 06 22 09 39 59
communication.69188@pole-emploi.fr
Retrouvez l’actualité de Pôle emploi sur : www.pole-emploi.org et @poleemploi_ara


Préfecture de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, préfecture du Rhône :
Service presse et communication
pref-communication@rhone.gouv.fr

Plus d'actualités

Communiqué de presse

Pôle emploi et l’Agefiph Auvergne-Rhône-Alpes [...]

Dans un contexte de sortie de crise sanitaire et alors que le chômage des personnes en situation de handicap reste significatif en Auvergne-Rhône-Alpes, représentant 8,2% des demandeurs d’emploi inscrits (cat. A,B, C à fin 2020 ), Pôle emploi et l’Agefiph signent un accord de partenariat régional pour l’année 2021. L’objectif ? Renforcer leur coopération pour améliorer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Communiqué de presse

Rendez-vous le 18 juin prochain au Campus du [...]

Les entreprises du jeu vidéo en Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour la première fois collectivement en faveur de la qualité de vie au travail des salariés de la filière et affichent leurs ambitions en déployant une série de projets pour attirer les profils et pourvoir à de nombreuses offres d’emploi.

Communiqué de presse

Perspectives d’emploi : le secteur de la [...]

Pôle emploi, Polyvia Auvergne-Rhône-Alpes et les entreprises de la filière plasturgie sont mobilisés en faveur de l’emploi dans le secteur des polymères en Auvergne-Rhône-Alpes.