Article

"Répondre à des besoins massifs de recrutement dans la maroquinerie de luxe"

Interview de Sophie Chamoulaud, conseillère Entreprise à l’agence Pôle emploi de Mâcon.

Publié le  08/09/2021

Implantée à Mâcon depuis 2019, la maroquinerie Thomas a souhaité travailler étroitement avec les équipes Pôle emploi en confiant ses recrutements en nombre. Retour sur le process de recrutement mobilisé avec Sophie Chamoulaud, conseillère Entreprise à l’agence Pôle emploi de Mâcon.

Rapidement, nous avons monté un process de recrutement qui, en matière de sélection de candidats, a déjà fait ses preuves : la Méthode de recrutement par simulation (MRS).

Dès le démarrage, l’entreprise était ouverte à tous les profils d’âge, de qualification, d’expérience… Ce qui est principalement recherché c’est la dextérité et ensuite évidemment la motivation à intégrer l’entreprise. La Méthode de Recrutement par Simulation est parfaite dans ce cadre.

La première étape consiste en l’organisation d’une réunion d’information, avec la participation de l’employeur qui explique son activité, le fonctionnement de son entreprise, et les conditions de travail (déconseillées aux personnes souffrant de maux de dos, ou ayant des problèmes de canal carpien aux mains).

Ensuite, les personnes intéressées sont invitées à participer à des sessions « MRS » permettant de vérifier leurs habiletés à exercer le poste d’opérateur-trice en maroquinerie en reproduisant en conditions quasi réelles les gestes du poste en question. Les candidats qui ont réussi les tests sont ensuite reçus en entretien.

C’est un process qui est bien rôdé désormais !


Les candidats pour lesquels l’entretien se passe bien intègrent ensuite une formation de 400H en préparation opérationnelle à l'emploi collective ou individuelle (cofinancée Région et/ou par l’opérateur de compétences), puis rejoignent l’entreprise en contrat de professionnalisation dérogatoire de 6 mois. Le recrutement final est un CDI.

Nous travaillons de manière très étroite avec la Directrice des Ressources Humaines, avec qui nous avons programmé à l’année nos sessions de recrutement MRS, et mes collègues en charge de l’accompagnement des demandeurs d’emploi me proposent régulièrement de nouveaux candidats. C’est un process qui est bien rôdé désormais !

 

70

personnes déjà recrutées par maroquinerie Thomas à l’aide de la Méthode de Recrutement par Simulation