Article

Du théâtre pour l’alternance

Valoriser l’alternance, aider des jeunes à prendre confiance et à parfaire leurs relations avec les recruteurs : les objectifs du projet de pièce de théâtre lancé par l’agence Pôle emploi de Lannion étaient clairs. Confrontée à la crise sanitaire, cette action aurait pu connaître l’échec. Pourtant, la contrainte lui a donné une ampleur inattendue. Récit d’une aventure professionnelle, culturelle et humaine.

Publié le  03/09/2020

Ils s’appellent Cécile, Awena, Joanne et Glenn, étaient des jeunes suivis par Pôle emploi, Cap Emploi, le Point information jeunesse (PIJ) et la Mission locale de Lannion. Portés par l’enthousiasme d’un territoire et l’énergie d’une directrice d’agence ainsi que de sa conseillère AIJ (Accompagnement Intensif Jeunes), ils ont endossé avec succès les costumes de comédien de théâtre pour un projet qui dépasse le simple accompagnement dont ils bénéficiaient.

L’apprentissage trop souvent dénigré

La commission territoriale emploi formation Lannion-Guingamp, instance regroupant tous les acteurs de la formation et de l’emploi sur un territoire, faisait de l’apprentissage une de ses priorités. 
« L’ensemble des acteurs s’accordait à dire que l’apprentissage souffrait encore d’un certain nombre d’a priori qui ralentissait son développement, raconte Chantal Lecointe-Laumond, directrice de l’agence de Lannion. Nous nous sommes dit que ce serait bien d’attaquer le sujet en les démontant les uns après les autres. »

L’idée d’une pièce de théâtre a ainsi germé, et le projet « Découvrir l’alternance sur scène ! » est né avec pour objectif de valoriser l’alternance comme un puissant outil d’intégration au marché du travail. « Nous avons fait une proposition de pièce que la sous-préfète de l’époque a immédiatement soutenue. Nous n’avions plus qu’à trouver une troupe. C’est à ce moment que s’est dessiné le projet de territoire qui permettait d’engager des demandeurs d’emploi et des professionnels du secteur. »

Chacun des membres de la commission a proposé des profils de jeunes qu’ils accompagnaient déjà. « Les jeunes ont été emballés à l’idée de faire quelque chose pour les autres. Ils avaient le sentiment d’être choisi pour monter un projet qui allait avoir de la lisibilité, qui allait être utile pour le territoire, d’autres jeunes, etc. », souligne la directrice d’agence.

Le travail s’est déroulé entre le mois de décembre et le mois de mars. Les jeunes alternaient des séances d’Atout Jeune sur la recherche d’emploi et des sessions avec un metteur en scène professionnel sur la pièce de théâtre. « Myriam (conseillère AIJ) a défini en amont huit thématiques afin de les aider à devenir plus autonomes dans leurs contacts avec les entreprises. Le metteur en scène a, quant à lui, trouvé une technique théâtrale afférent à chacun de ces thèmes. Les jeunes arrivaient à 9h, passaient d’abord une heure et demi avec Myriam sur leur projet professionnel et, à 10h30, ils embrayaient pour une heure et demi avec le metteur en scène sur le projet théâtre. »

Plus qu’une simple pièce de théâtre

Le résultat : une pièce de 40 minutes et une première représentation devant une quarantaine de lycéens et leurs parents. Le projet est tellement bien accueilli que sont programmées quatre représentations grand public. Près de 150 personnes sont attendus venant de toutes les écoles du territoire.

Malheureusement, mi-mars, la crise sanitaire stoppe le processus... Devant l’incertitude de la situation Chantal Lecointe-Laumond propose une solution : « Nous avons décidé d’en faire une vidéo de 20 minutes diffusée sur YouTube, explique-t-elle. Puis, nous avons envoyé un mail aux établissements scolaires afin de leur expliquer comment utiliser ce nouveau produit. Les élèves regardent la pièce filmée et ensuite peuvent répondre au quiz que nous avons intégré sous la vidéo YouTube. Dans un second temps, nous envoyons toutes les réponses aux enseignants et un certain nombre de ressources pour approfondir le sujet avec eux ». Des professeurs ont déjà répondu qu’ils allaient l’intégrer à leur programme. Et, à la sortie du confinement, la pièce a également été projetée sur écran géant dans le cadre des quartiers d’été de Lannion. Une expérience enrichissante pour l’équipe : « Nous avons pu faire réagir les gens sur certains passages. Le film favorise l’échange », ajoute-t-elle.

Si les aléas des derniers mois ont chamboulé le projet initial, la contrainte n’a fait qu’en concentrer son efficacité et améliorer sa durée de vie : « Certes, nous l’avons un peu dénaturé, mais nous l’avons rendu beaucoup plus capitalisable. »
Un beau projet pédagogique et engageant, valorisant l’alternance, qui a permis à des jeunes de mieux s’armer pour intégrer le marché du travail tout en se sentant utile à leurs pairs.

 

Pour visualiser la pièce de théâtre dans son intégralité, rendez-vous sur Youtube

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.