Article

Emplois francs dans les ardennes : à 130 % de l’objectif !

Le taux de chômage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) est 2,5 fois supérieur au taux de chômage national. Les difficultés d’accès à l’emploi touchent toutes les catégories de résidents des 740 QPV du territoire national. Les études démontrent l’existence d’attitudes discriminantes à l’embauche liées au lieu de résidence. A niveau de formation comparable, les habitants des quartiers prioritaires ont souvent un emploi moins qualifié. C’est pourquoi, le gouvernement a mis en place depuis le 1er avril 2018 le dispositif expérimental emplois francs jusqu’au 31 décembre 2019.

Publié le  30/12/2019

"Les emplois francs" est un dispositif destiné à favoriser l'embauche des demandeurs d'emploi qui résident dans certains quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), en permettant leur insertion durable et entraînant ainsi, un dynamisme économique dans ces quartiers. Il s'agit d'une aide financière, versée à toute entreprise ou association du territoire national, pour l'embauche en CDI ou en CDD d'au moins 6 mois d'un demandeur d'emploi résidant dans un quartier de l'expérimentation.

Dans les Ardennes, les villes de Charleville-Mézières (quartiers Manchester, Ronde Couture, La Houillère, La Couronne), Sedan (quartiers Torcy Cités, Torcy Centre, Le Lac, Centre ancien) et Rethel (Coeur de vie) sont conernées. Stéphane Sandrin, chargé de mission à la direction territoriale des Ardennes nous présente un bilan de l'année écoulée. "La montée en charge du dispositif s'est bien passée. Il est à signaler que très tôt les élus, les partenaires, les institutions locales se sont emparés des emplois francs. Les réunions d'informations avec les grands comptes, les représentants de l'Urssaf, les experts comptables, la CCI, les acteurs associatifs ont permis de diffuser les informations sur le dispositif. En agence mais aussi lors des forums et autres job-dating, les conseillers ont multiplié les communications afin de sensibiliser le public éligible au dispositif. Un demandeur d'emploi qui vit dans un QPV peut signer un contrat emploi franc avec une entreprise qui n'est pas en QPV, quel que soit son âge, niveau de diplôme, ancienneté d'inscription à Pôle emploi, quel que soit son temps de travail (temps partiel, temps plein) au moment de l'embauche et quelle que soit sa rémunération au moment de l'embauche. C'est une forme de discrimination positive qui porte ses fruits. Nous avions un objectif de 59 emplois signés et nous sommes 79 à fin novembre 2019, soit à plus de 130% de l'objectif. Environ 20 sont encore au potentiel ! Les conseillers négocient avec des entreprises et des demandeurs d'emploi et ensuite la gestion de la mesure se fait par Pôle emploi service. C'est une bonne mesure assez simple dans ses contours. Actuellement nous réalisons un bilan et capitalisons les bonnes pratiques afin qu'elles puissent servir à l'avenir pour les autres départements et villes qui déploieront le dispositif. Il est certain que cela constitue une aide à l'embauche précieuse que nombre d'entreprises apprécient et pour les demandeurs d'emploi en QPV, c'est vraiment un plus significatif."

En 2020, l'expérimentation des Emplois francs sera généralisée à l'ensemble des quartiers prioritaires de la ville. En outre, le dispositif sera ouvert aux jeunes suivis en missions locales qui ne sont pas inscrits en tant que demandeurs d'emploi. Ces évolutions entreront en vigueur après parution d'un décret introduisant ces évolutions. L'objectif national serait de 20 000 Emplois francs et de 1 200 pour le Grand Est. La répartition départementale est actuellement à l'étude.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.