Article

Deux ministres en visite à Mulhouse pour l’insertion des jeunes

Brigitte Klinkert, nouvelle ministre déléguée chargée de l'insertion, et Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports, étaient à Mulhouse lundi 20 juillet dans le cadre de la tournée «France Espoirs : le retour gagnant». Au programme de cette journée dédiée à l’insertion des jeunes : ateliers sportifs, échanges avec les entreprises, partages d’expériences…

Publié le  21/07/2020

Cette visite s'inscrit dans un tour de France dédié à l’insertion des jeunes, notamment par le sport, appelé « L’Équipe de France Espoir : le retour gagnant » qui a d’ailleurs fait étape à Troyes le 9 juillet dernier. Au programme de l’étape alsacienne : visite de l’association Épices d’Isabelle Haeberlin, qui a développé des programmes d’insertion par la cuisine, échanges avec les partenaires de l'opération et une rencontre avec le Club régional des entreprises pour l’insertion. Côté Pôle emploi, Philippe Siebert, directeur régional de Pôle emploi Grand Est, et Valérie Colella, directrice territoriale déléguée du Haut-Rhin, accompagnaient la visite ministérielle.

«Pas un jeune ne doit rester sur le bord du chemin»

200723-EDFE-K.jpg

«Le gouvernement se mobilise pour les jeunes, on souhaite aider les associations sportives afin de leur donner plus d’impact et de visibilité, créer du lien avec la Mission locale et Pôle emploi» explique Roxana Mariceneau. «Le sport amène des qualités qui, demain, mises en valeur sur un CV, permettront de trouver un emploi» poursuit Brigitte Klinkert, «ce n’est pas un hasard si deux ministres se déplacent aujourd’hui, cela illustre un travail étroit que nous allons mener. Il ne faut pas réinventer ce qui fonctionne déjà, il faut encore mieux travailler ensemble. Pas un jeune ne doit rester sur le bord du chemin».
Les deux ministres ont échangé tout au long de la journée avec des jeunes plutôt motivés par cette action, ces derniers ont profité des stands pour partager avec les entreprises ou clubs sportifs présents. Pour eux, le sport est un moyen de se mettre en avant professionnellement. Et pour Valérie Colella, directrice territoriale déléguée du Haut-Rhin, cela ne fait aucun doute : «le sport, outre le fait que c’est un vecteur de bien-être, est pour moi un réel levier pour identifier des compétences de savoir-être chez les jeunes, compétences transférables dans le monde du travail d’aujourd’hui. En échangeant avec eux, on découvre qu’ils jouent au foot, que certains sont capitaines de leur équipe, qu’ils sont créatifs ou qu’ils ont goût à l’effort, au respect des règles…». Marion est bénévole. Elle participe à cette journée exceptionnelle en animant un atelier d’insertion professionnelle : «au foot, lorsque les jeunes vont arriver face à un obstacle, ce n'est pas toujours très simple pour le contourner. Ils vont alors devoir mobiliser des ressources, des compétences, pour passer au-delà. Ce sont des capacités similaires que l'on va aussi attendre d'un salarié».

200723-EdFEM.jpg

«Aujourd’hui, les codes du recrutement évoluent»

Pôle emploi s’adapte et suit ces évolutions. «Aujourd’hui, les codes du recrutement évoluent et les entreprises recherchent des compétences. A nous, Pôle emploi, de travailler avec ces associations sportives, ces coachs sportifs qui sont des relais et qui vont préparer le jeune à avoir confiance en lui pour sa recherche d’emploi ou de formation. Nous devons nous inscrire dans cet écosystème autour des jeunes où chaque acteur est partie prenante pour accompagner le jeune dans son insertion professionnelle. Un beau challenge en perspective !» conclut Valérie Colella.

 

 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.