Article

RSA et vendanges : un projet gagnant-gagnant !

Cette année encore, les bénéficiaires du RSA d’Alsace, d’Aube et de Haute-Marne vont pouvoir cumuler salaire de saisonnier pour les vendanges et allocations. Cette mesure, inscrite dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté 2019-2021, s’étend aux territoires viticoles du Grand Est grâce à un partenariat entre Pôle emploi, la Caisse d’allocations familiales, la Mutualité sociale agricole et les missions locales. Un moyen de favoriser le retour à une activité professionnelle et répondre aux besoins de main d’œuvre des vignerons.

Publié le  16/09/2020

Lundi 27 juillet dernier, Nathalie Poittevin, directrice territoriale déléguée Aube - Haute-Marne, a signé pour Pôle emploi la convention de partenariat RSA Vendanges 2020 avec le Conseil départemental de la Haute-Marne, la CAF de la Haute-Marne et la MSA. En région Champagne, les vendanges requièrent une main d’œuvre importante. S’inscrivant dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté 2019-2021, ce partenariat encourage les allocataires à participer en valorisant l’activité et en neutralisant les revenus liés aux vendanges dans le calcul de la prestation du Revenu de Solidarité Active (RSA).

Travailler sereinement sans perdre ses allocations

En Haute-Marne, la totalité de la cueillette du raisin se fait à la main. Les viticulteurs peinent à recruter et les candidats hésitent parfois à postuler par crainte de perdre leur allocation. Pour solutionner ce dilemme, Pôle emploi et le Conseil départemental engagés dans la lutte contre la pauvreté ont lancé ce projet  il y a dix pour permettre justement aux bénéficiaires du RSA de cumuler allocation et salaire des vendanges.
L’opération a connu un vif succès puisqu’en 2019, près de 300 bénéficiaires du RSA ont vendangé dans l’Aube. Sans la crainte d’une réduction de leur allocation, les personnes recréent du lien social et franchissent une étape vers une insertion professionnelle car l’objectif final reste le retour à un emploi durable. Un projet gagnant-gagnant, puisque de leur côté, les vignerons voient leurs recrutements facilités en direct ou via les services de Pôle emploi.

RSA vendanges 2.JPEG (27. RSA-Vendanges)

Faciliter à la fois l’insertion professionnelle et les recrutements des viticulteurs

Dans le Haut-Rhin, même constat et même solution engagée depuis maintenant trois ans en partenariat avec les Conseils départementaux et Alsace Vendanges. En 2018, 187 personnes ont cumulé leur revenu de solidarité active (RSA) avec un salaire de vendangeur. «Un tiers d’entre eux ont pu ensuite pérenniser leur activité (dans tous domaines)» explique François Picard, directeur de l’agence Pôle emploi de Colmar Lacarre, «Nous avons 2000 offres déposées chaque année pour un contrat de deux mois en moyenne, aujourd’hui le nombre de candidats est plus important que l’année dernière. Pour vendanger, ils passent par l’application Maintenant ou par la ligne directe Alsace Vendanges. » Véritable succès, le dispositif est aujourd’hui élargi à la récolte des asperges et à la cueillette des fraises. Pour certains bénéficiaires du RSA, c’est une véritable découverte des métiers et emplois dans un secteur économique porteur. Les vendanges permettent ainsi d’alimenter également des projets professionnels plus pérennes répondant aussi aux attentes de la profession.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.