Article

L’agriculture, un secteur qui recrute au fil des saisons…

En Ile-de-France, l’agriculture est un secteur qui recrute, avec des pics d’activité lors des récoltes et des périodes d’inactivité forcée où la nature reprend ses droits. Les agences de Pôle emploi Ile-de-France adaptent leurs actions pour répondre à ces besoins spécifiques.

Publié le  15/12/2022

Deuxième employeur de France, l’agriculture est un secteur riche en opportunités d’emplois. Le secteur recouvre une centaine de métiers intégrant de plus en plus nouvelles technologies, robotisation, et outils numériques (1). Aviculture, vigne, maraîchage grande culture, autant de facettes qui font des métiers de l’agriculture des métiers aux compétences variées. 

L’Ile-de-France, berceau des grandes cultures
Le saviez-vous ? L’agriculture, c’est 50 % des terres d’Ile-de-France dont la majorité est consacrée aux grandes cultures avec le blé tendre, le colza et la betterave. Et l’Ile-de-France est la première région française productrice de persil, de radis et de cresson et 2e région productrice de plantes en pot. L’agriculture francilienne représente 12 595 salariés employés à l’année. 

Les métiers les plus recherchés par les employeurs en Ile-de-France (offres déposées à Pôle emploi en 2022) sont (3) : entretien des espaces verts, bûcheronnage et élagage, ingénierie en agriculture et environnement naturel, horticulture et maraîchage et polyculture et élevage. 

Les saisons, une porte d’entrée vers l’emploi durable
Les contrats saisonniers sont souvent l’occasion de découvrir ce secteur. 

Ainsi, certains de ces métiers font appel à des saisonniers lors des récoltes (endives, betteraves etc…). Dans ce cas, les agences de Pôle emploi Ile-de-France du territoire se mobilisent auprès des maraîchers et des saisonniers. C’est notamment le cas, par exemple, pour les récoltes de salades à Chailly-en-Bière (77). « Il y a une centaine de saisonniers recrutés chaque année, de février à novembre, par les maraîchers du secteur, explique Manuel De Arriba, directeur de l’agence Pôle emploi d’Avon. A l’issue des contrats, les conseillers assurent l’information et le suivi des saisonniers pour leurs droits à indemnisation »

D’autres, soumis au rythme des saisons, tentent néanmoins d’assurer un emploi pérenne aux salariés. C’est le cas des ouvriers agricoles travaillant dans la sylviculture (entretien des forêts, bûcherons par exemple). Là encore, les agences de Pôle emploi Ile-de-France sont sur le pont. 

« Nous travaillons avec le CFPPA de Bougainville et les entreprises agricoles du secteur afin de permettre aux demandeurs d’emploi d’avoir accès à des formations de qualité, explique Anne-Marie Martinez, directrice de l’agence Pôle emploi de Brie-Comte-Robert. Par exemple, le 20 octobre 2022, nous avons participé à la première journée technique de rencontre et de partage entre les techniciens et une dizaine d’entrepreneurs des travaux forestiers ainsi que l’ONF (Office National des Forêts). Cette journée était organisée par Fibois (Interrégionale de la filière bois) ». 

L’objectif ? Echanger sur les difficultés de recrutement de la filière bois et le peu d’attractivité de ces métiers auprès du grand public. « Nous avons proposé à Fibois et aux entrepreneurs de la filière d’organiser des réunions d’informations collectives auprès des jeunes en CEJ (Contrat Engagement Jeunes) et en AIJ (Accompagnement Intensif Jeunes), en associant nos partenaires des Missions locales. Fibois s’est engagé à nous faire part des évènements et forums à venir afin de nous permettre d’y participer activement. C’est un secteur qui recrute. Les exploitants forestiers doivent adopter des mesures de préservation de la biodiversité et de protection des espèces et ne pas intervenir durant les périodes de nidification ou de reproduction. Cependant, les entrepreneurs souhaitent embaucher sans tenir compte de cette saisonnalité en diversifiant les activités de leur personnel. »

Les opportunités d’accéder à ces métiers par la voie de l’apprentissage ou des immersions organisées par Pôle emploi sont aussi à connaître. L’accès à ces métiers peut être l’occasion d’une mobilité inter-régionale même si l’Ile-de-France est aussi une grande région agricole. Elle est aussi largement pourvoyeuses de main d’œuvre saisonnière tous secteurs confondus.  Une mobilité, véritable atout pour les employeurs comme pour les candidats qui enrichissent ainsi leurs profils et leurs expériences… 

Sources 
(1) Pôle emploi https://www.pole-emploi.org/accueil/actualites/2020/lagriculture-en-campagne-de-recrutement.html?type=article
(2) AREFA Ile-de-France http://ile-de-france.anefa.org/
(3) Statistiques de Pôle emploi Ile-de-France 
 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

82,8 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.