Article

Retrouver un emploi grâce au restaurant éphémère

Pôle emploi accorde une attention particulière aux demandeurs d’emploi de longue durée (DELD) et de très longue durée (DETLD). Des solutions innovantes et des prestations spécifiques sont progressivement mises en place en complément de notre offre de service habituelle. Coup de projecteur sur l’initiative du « restaurant éphémère » à Rouen.

Publié le  14/04/2022

A l’origine, un challenge national Pôle emploi pour remobiliser les demandeurs d’emploi de longue durée

En septembre 2021, la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a lancé un challenge national pour faire émerger des initiatives locales à fort potentiel en faveur de l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi. Ce challenge s’inscrit dans le « parcours de remobilisation », mesure phare du plan spécifique dédié aux DELD et DETLD. Chaque projet bénéficie d’un soutien financier exceptionnel du ministère du Travail.
Au terme du challenge, 106 projets ont été retenus dont 6 pour la Normandie.
L’une des initiatives lauréates, conçue par les équipes Pôle emploi de Rouen Saint-Sever et Aubette, s’est concrétisée le 28 mars 2022 : le projet « restaurant éphémère » est lancé !

Le restaurant éphémère : plus qu’un repas, tout un parcours

Innover pour l’emploi des demandeurs d’emploi de longue et de très longue durée tout en répondant aux forts besoins en recrutements du secteur de l’hôtellerie-restauration du bassin de Rouen, tel est le challenge que se sont lancé les agences rouennaises en imaginant une solution immersive de recrutement : le restaurant éphémère. 

Le principe ? Mettre en situation concrète les participants en leur faisant vivre un service du midi dans un restaurant accueillant. 

« Bousculer les codes du recrutement grâce à une rencontre innovante et favoriser l’emploi d’un public fragilisé
en lui permettant de rencontrer des recruteurs qui eux aussi peinent à recruter. »

Zakia Facih - conseillère Pôle emploi Quevilly

Pour identifier et faire adhérer les demandeurs d’emploi DELD et DETLD, sans expérience ou avec une expérience lointaine dans le domaine de l’hôtellerie restauration, une équipe de référents dans chaque agence Pôle emploi du bassin de Rouen est créé. Outre le sourcing des 7 candidats, l’objectif est de les préparer en amont. Ainsi, pour sécuriser ce projet, les freins périphériques ont été levés, des ateliers ont été animés pour gagner en confiance en soi et chaque candidat a réalisé une immersion professionnelle au sein d’un restaurant pédagogique. Côté recruteur, Pôle emploi Seine-Maritime s’est associé à l’UMIH qui a mobilisé son réseau. 

On ne regarde pas le CV, ce qui compte, c'est l’envie, les savoir-être. En bousculant les codes classiques de l’entretien d’embauche, de belles opportunités pour les demandeurs et les employeurs se créent. Les 7 candidats ont pu mettre en avant leurs compétences comportementales en préparant un déjeuner et en le servant à 7 recruteurs invités (Café Hamlet, Rotomagus, Groupe Guéret, la Walsheim, Restaurant Deux Même, Brasserie Paul). 

« Il est important que nous, restaurateurs, fassions un pas en avant pour recevoir 
des candidats éloignés de l’emploi ou du secteur afin de palier nos besoins en recrutement ».

Angélique Maillet Lecourt, Café Hamlet

Angélique Maillet Lecourt, directrice du Café Hamlet, après avoir observé et chaperonné ses stagiaires, valide cette initiative du restaurant éphémère : « en salle, je recherche quelqu’un de souriant d’attentionné, ponctuel. En cuisine, un profil plus technique […] gestuelle, attention, compréhension…Tout ça compte ». Jean Coves, gérant de plusieurs établissements rouennais à la recherche de serveurs et de cuisiniers, confirme : « ce service m’a permis d’observer l’attitude du serveur et la qualité de la cuisine. Je recherche quelqu’un de convivial, à l’écoute, réactif et efficace au stress ».

Une 1ère en France et 100% de retour à l’emploi

Après un service réussi, place au recrutement et aux entretiens en tête à tête avec les recruteurs présents pour faire davantage connaissance. 

L’initiative a été un franc succès puisque tous les stagiaires ont bénéficié d’une reprise d’emploi : 5 recrutements ont été enclenchés dès le lendemain et 2 sont toujours en cours.
Plusieurs profils ont été retenus pour renforcer l’équipe du Café Hamlet : « ils ont montré des aptitudes et j’ai eu de bons retours les concernant par mon chef de cuisine et son second » affirme Angélique Maillet Lecourt. 
Un bilan positif pour un projet qui tend à se déployer à l’échelle régionale, voire nationale.
La prochaine édition du « restaurants éphémère » aura lieu en mai dans un nouvel établissement de la région rouennaise. 

Situation en Normandie, à fin janvier 2022 : 

57 724 DELD* (12 mois en cat. A sur les 15 derniers mois) soit 20,2% de la demande d’emploi.
28 711 DETLD** (24 mois en cat. A sur les 27 derniers mois) soit 11,2% de la demande d’emploi. 

* DELD : demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C, depuis un an ou plus.
** DETLD : demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C, depuis deux ans ou plus.

 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

81,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.