Article

Le bâtiment se conjugue (aussi) au féminin

Avec une progression annuelle de 8,3%* des carnets de commande, le secteur du bâtiment continue à recruter à tour de bras : 60 000 recrutements par an. Peu à peu, le secteur se féminise, 12,3% des salariés sont aujourd’hui des femmes contre 8,6% en 2000. Et les femmes sont souvent aux commandes : 1 entreprise sur 2 est dirigée ou co-dirigée par une femme.

Publié le  03/05/2021

Rencontre avec Nelly Hordern, Conseillère Formation et Développement de la FFBTP.

 

Quel est le rôle de la FFBTP ?

Le rôle de la FFBTP est de défendre l’intérêt collectif. On parle beaucoup des autres secteurs mais peu du bâtiment. Pourtant avec 1 121 000 salariés, le bâtiment est le premier employeur de France. Nous représentons 50 000 entreprises dont 700 en Pyrénées-Atlantiques. Avec de gros besoins en termes de recrutement : Lors de notre dernière enquête auprès de nos adhérents, sur 170 entreprises, on a recensé plus de 400 projets de recrutement, soit plus de 2 postes par entreprise.

 

Quelles actions mettez-vous en place pour promouvoir vos métiers ?

« Les coulisses du bâtiment » permettent d’ouvrir à tous un chantier sur 3 jours. Les compagnons y témoignent de leur métier et de leur expérience. Cette année, nous avons fait une version YOUTUBE en raison du contexte sanitaire.

Au niveau du département, on travaille avec l’agence de Biarritz. Le 16 décembre, nous avons organisé un job dating. Pour les candidats retenus, on met en place une immersion. L’AFPR est vraiment un mesure intéressante, qui permet à la fois au candidat de valider le fait de travailler dans l’entreprise, et à l’entreprise d’observer le candidat en situation de travail.

 

Pourquoi avoir organisé une journée dédiée aux demandeuses d’emploi ?

Dans le bâtiment, les femmes ont toute leur place. Nos métiers ont évolué. On a beaucoup progressé sur la prévention des troubles musculo-squelettiques, le poids des sacs par exemple a diminué. Le 8 mars, la journée organisée avec Pôle emploi a été l’occasion de casser les clichés. Quand on parle des métiers du bâtiment, la première réaction des femmes, c’est souvent « ce n’est pas possible, c’est trop difficile pour moi ». Le témoignage des deux chefs d’entreprises et de deux jeune femmes peintres a permis de montrer une autre réalité. Il faut savoir que dans nos métiers, il y a un très fort esprit d’équipe. Pour un port de charge très lourd, il y aura toujours un collègue pour donner un coup de main !

 

Quels sont les atouts du secteur en tant que recruteur ?

Tout d’abord la diversité des métiers, avec des besoins de nouvelles compétences en éco énergie, en accessibilité. Les valeurs environnementales sont très présentes dans le bâtiment. Nos métiers correspondent aussi à un besoin de concret, une tendance très forte en ce moment. Autre atout, dans nos métiers, pas de répétition, chaque chantier est unique.

Il y aussi des avantages  côté horaires notamment : on peut finir la semaine le vendredi à midi et même parfois le jeudi soir. Côté rémunération, on est sur des grilles de salaires qui garantissent une rémunération conséquente, sans compter le plan d’épargne entreprise. L’enjeu c’est de fidéliser les salarié(e)s.

 

Et quelles sont  les possibilités d’évolution ?

Evoluer dans le secteur du bâtiment, c’est très possible. Au niveau de la FFBTP, on met en place des formations pour nos adhérents sur la GPEC, la digitalisation… mais aussi un parcours complet pour les dirigeants d’entreprise sur une durée de 18 mois. Notre objectif, c’est d’accompagner dans la durée.

1 entreprise sur 2 est dirigée ou co-dirigée par une femme. Au niveau national, nous avons d’ailleurs un groupe femmes dirigeantes qui comprend 3000 adhérentes et qui œuvre sur l’emploi au féminin.  L’important pour travailler dans le bâtiment, c’est d’avoir des valeurs qui correspondent : la motivation, l’esprit d’équipe, et la valeur travail.

 

* Evolution sur an sur le gros œuvre (source FFBTP)

#Tousmobilisés pour l’emploi au féminin : à l’occasion de la journée de la femme du 8 mars, l’agence Pôle emploi de Biarritz s’est associé à la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics des Pyrénées Atlantiques (FFBTP)

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.