Article

80 000 parcours de formation supplémentaires

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Direccte et Pôle emploi pilotent le déploiement du Plan régional d’investissement dans les compétences pour le compte de l’État. En quatre ans, 80 000 parcours de formation seront proposés. Un levier pour contribuer à résoudre les difficultés de recrutement.

Publié le  13/12/2019

Un projet ambitieux

De 2019 à 2022, 534 millions d’euros seront investis dans l’achat de parcours de formation supplémentaires et dans la transformation de l’appareil de formation. Ces moyens doivent permettre aux entreprises de la région de recruter des profils correspondant à leurs besoins.

La compétence est un facteur clef dans le développement économique, pour favoriser la compétitivité des entreprises, la croissance et l’emploi. C’est pourquoi les moyens que l’Etat met en œuvre dans le Pacte d’investissement dans les compétences doivent être déclinés sur les territoires en articulation avec les besoins en compétences des entreprises pour les rendre les plus inclusives possible.

Pierre Dartout
Préfet de région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Une approche fondée sur les échanges

L’ambition de ce programme est d’aller à la rencontre des publics : entreprises ayant des besoins en recrutement et personnes en recherche d’emploi, inscrites ou non à Pôle emploi, n’ayant pas validé leur bac, parfois en marge des institutions, en situation de précarité ou d’isolement. L'objectif est de leur permettre d’acquérir les compétences attendues par les employeurs de la région en leur proposant un parcours de formation qualifiant et individualisé.

Une démarche participative pour anticiper et répondre aux besoins en compétence

Comment anticiper, identifier et faire émerger les besoins en compétences des entreprises au plus proche des territoires et des projets et les croiser avec les possibilités de formation offertes aujourd’hui ?
Dix « tasks forces », groupes de travail rassemblant les principaux acteurs d’une filière économique, ont été créées pour contribuer à faire évoluer les parcours de formation actuels, élaborer de nouveaux programmes et les décliner dans les territoires où ils sont nécessaires.
La première réunion régionale « Anticiper aujourd’hui les compétences de demain » a eu lieu en Préfecture, le 7 novembre 2019, à l’invitation de Pierre Dartout, Préfet de région.
Plus de 100 acteurs économiques et experts de la formation ont participé à des ateliers dont les travaux seront exploités pour décliner les actions de formation et de sensibilisation aux métiers en tension. 

Pôle emploi et des spécialistes de la formation ont apporté des informations que nous ignorions. Nous avons pu échanger pour imaginer des perspectives de formation qui correspondent à nos besoins.

Faiza El Omri
Co-gérante, F&D Services

Un travail de proximité

Elle a été préparée grâce à une concertation territoriale afin de tenir compte des différentes particularités géographiques de la région.

Nous sommes très proches de nos adhérents et j’ai été sollicitée par Pôle emploi pour représenter les employeurs du département. J’ai senti une écoute réelle, ce travail collectif est efficace et impulse une dynamique nouvelle.

Laura d'Amore
Secrétaire générale, Union pour les entreprises des Hautes-Alpes

Pendant toute la durée du plan d’investissement dans les compétences, les besoins seront passés en revue annuellement afin d’adapter les parcours de formation aux besoins en compétences des entreprises.

Des moyens au service des publics fragiles

Dans toute la région, Pôle emploi organise des manifestations pour aller au-devant du public susceptible de bénéficier de ce programme, sous le label « Même sans le bac, je peux ! ». Afin de se rapprocher des publics non qualifiés, et qui ne fréquentent pas les services de l’emploi, Pôle emploi et ses partenaires organisent des rencontres et forums hors les murs : entre octobre 2019 et mars 2020, la tournée de "La Place de l’emploi et de la formation » fera 30 étapes dans la région et sera prolongée pendant toute la durée du programme.

Les objectifs du Pacte régional d'investissement dans les compétences (#PRIC)

  • Proposer des parcours correspondants aux besoins des recruteurs et aux perspectives de développement économique,
  • Garantir aux personnes les plus fragiles l’acquisition des prérequis indispensables à l’entrée en formation qualifiante,
  • Déployer une ingénierie de formation moderne et innovante.

Sur le même sujet

Les chiffres clés

Budget, ambitions, publics concernés ...

Plus d'actualités

Article

L’expertise du marché du travail ? Essentielle au [...]

Chiffres et analyse de l’emploi, éclairages ciblés, diagnostic, services adaptés aux besoins de l’économie locale. Les agences Pôle emploi de Draguignan, de Cannet Cœur du Var et de Saint-Raphaël contribuent au dynamisme de la communauté d’agglomération.