Article

Embarquer les jeunes dans la relance

De nombreuses mesures ont été proposées par le gouvernement pour l'emploi des jeunes. Exemple de combinaisons gagnantes.

Publié le  12/03/2021

Dans le Var, l’écurie de course automobile 3Y Technologies, installée à Signes, propose des prestations de formation. Pour faire face à son développement, Ernest Galindo, responsable de cette activité, avait besoin de recruter un profil d’assistant administratif.
 

Embaucher un candidat issu de l’alternance sécurise l’employeur. L’expérience montre que les profils issus de ce type de formations sont opérationnels dès leur premier poste.

Ernest Galindo
Directeur Pôle formation 3Y Technologies

Une combinaison de solutions

Pour le recrutement de son assistant administratif, 3Y Technologies a rencontré et sélectionné une candidate présentée par l'agence Pôle emploi de Six-Fours. Il a complété son parcours en alternance pour la former aux usages du secteur dans le cadre d'une action de formation préalable au recrutement (AFPR). A l'issue de celle-ci, la candidate, a été engagée en Contrat Initiative Emploi Jeunes (CIE). La coordination de l’alternance, de l’AFPR, et du CIE, s’est avérée parfaitement satisfaisante pour le recruteur.

Les jeunes doivent trouver leur place, nous pouvons les aider.

Ernest Galindo
Directeur formation 3Y Technologies

Etre parrain, un engagement satisfaisant

Cet employeur noue des relations fortes avec Pôle emploi et la mission locale. Il est très attaché à la cause des jeunes et s'investit dans des actions de bénévolat, notamment "1 parrain, 1 emploi",  le dispositif porté par la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur et Pôle emploi qui permet chaque année a plus de 500 jeunes de bénéficier de l'accompagnement d'un employeur qui l'aide à se positionner et à tisser son réseau pour faciliter son insertion professionnelle.

 

Plus d'actualités

Article

Une offre de formation enrichie et des parcours [...]

Depuis sa mise en œuvre en 2019, le Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC) a permis de renforcer les formations débouchant sur une certification ou une qualification et celles portant sur les savoirs de base. Les parcours construits sur-mesure ont tenu compte des compétences attendues par les entreprises régionales. Des étapes indispensables pour sécuriser le retour à l'emploi des plus fragiles.