Article

Notre stratégie pour offrir une solution à chaque jeune

Jean Leonetti, maire d’Antibes Juan-les-Pins coopère depuis longtemps avec Pôle emploi et la mission locale pour offrir aux jeunes des solutions d’insertion professionnelle. Quelle méthode est mise en œuvre pour entraîner les jeunes dans la relance qui suivra cette période de crise ?

Publié le  12/03/2021

Notre coopération avec Pôle emploi et la Mission Locale est bâtie sur la confiance. Nous sommes en partage d’objectifs, d’informations, de solutions.

Jean Leonetti
Maire d'Antibes, Président de la Communauté d'Agglomération Sophie Antipolis

Quelle est votre vision du plan de relance et de l’emploi des jeunes ?

Notre philosophie en faveur de l’emploi et des jeunes repose sur trois piliers :

  • offrir les opportunités d’une première expérience, cruciale pour accéder à l’emploi,
  • orienter les jeunes vers des métiers en tension, des métiers porteurs des métiers d’avenir sur notre territoire,
  • proposer aux jeunes non qualifiés des formations afin de réduire l’écart entre ceux qui sont formés et trouvent du travail et ceux qui ne sont pas formés et rencontrent plus de difficultés.

En cette période particulière nous intensifions les efforts, car si à cause de la crise sanitaire, ils n’ont pas pu avoir une première expérience, ils peuvent accéder à une formation et se donner des qualifications pour être mieux armés dès la reprise économique.

Comment vous adaptez-vous à cette période particulière ?

Habituellement, la mairie d’Antibes Juan-les-Pins, Pôle emploi et la Mission Locale organisent ensemble des événements et des rencontres pour offrir une solution aux jeunes demandeurs d’emploi.
En temps normal, les forums pour les emplois d’été sont une réponse à la nécessité d’une première expérience.
Actuellement, je vise prioritairement la formation, qui leur permet de se qualifier en attendant de faire leurs armes en entreprise.

Quelles actions mettez-vous en œuvre ?

Nous sommes passés aux manifestations à distance. Nous organisons des événements numériques et des e-salons, pour permettre aux jeunes d’accéder aux formations proposées sur le territoire dans les métiers les plus demandés (dans les métiers des services à la personne, de l’entretien…)
Nous les informons aussi sur des formations auxquelles ils ne pensent pas spontanément, notamment dans le numérique. Si ce secteur embauche des bacs + 5 sur notre territoire, nous savons aussi que le commerce est de plus en plus demandeur et que les profils moins diplômés peuvent se former et répondre aux besoins des commerçants locaux. Nous les inscrivons dans le cadre de l’opération « Commerce et numérique » lancée par le gouvernement.

Vous organisez des événements pour réunir les partenaires du territoire ?

Par exemple, nous avons organisé une conférence de presse avec Patricia Valma, sous-préfète des Alpes-Maritimes, Pôle emploi et la Mission Locale afin d'informer les acteurs économiques des mesures du plan de relance gouvernemental. Nous allons réitérer les manifestations de sensibilisation de notre éco-système pour la préparation de la saison estivale, car nous sommes confiants, la reprise va arriver.
Par exemple, au mois de mars, nous organisons le  e-salon emploi - Tourisme et jobs d’été à Antibes et dans les communes environnantes. C'est une coopération entre Pôle emploi, le Bureau Information Jeunesse de la Ville d’Antibes. Le lancement de cette manifestation sera soutenu par Alain Bernard, champion olympique de natation et Conseiller municipal délégué à la jeunesse.

Découvrir l'événement

Les ateliers mensuels Pôle emploi-Mission Locale

Informer et conduire à l'action

Chaque mois, un atelier co-animé par Pôle emploi et la Mission Locale présente aux jeunes nouvellement inscrits les services dont ils bénéficient à Pôle emploi et à la mission locale. A ce moment-là, ils ont l’opportunité d’échanger avec des conseillers de Pôle emploi et de la Mission Locale, mais aussi avec un employeur représentatif du marché du travail local. C’est aussi l’occasion de découvrir et d’installer les applications mobiles Pôle emploi à leur disposition.
A l’issue des échanges, chaque participant est reçu individuellement et repart avec une prescription d’accompagnement, par exemple : une adhésion à l’accompagnement intensif jeunes (AIJ), l’orientation vers une formation, un suivi par la Mission Locale, un rendez-vous avec son conseiller référent Pôle emploi.
Le parcours de ces jeunes est régulièrement suivi par un conseiller Pôle emploi dédié et un conseiller Mission Locale, qui travaillent en étroite coopération.

Plus d'actualités

Article

Une offre de formation enrichie et des parcours [...]

Depuis sa mise en œuvre en 2019, le Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC) a permis de renforcer les formations débouchant sur une certification ou une qualification et celles portant sur les savoirs de base. Les parcours construits sur-mesure ont tenu compte des compétences attendues par les entreprises régionales. Des étapes indispensables pour sécuriser le retour à l'emploi des plus fragiles.