Transport routier : recruter et former des profils « de poids »

Approvisionner sa chaine de magasins est vital pour une enseigne de grande distribution. Le groupe Intermarché a décidé d’internaliser une partie de son activité transports afin de réduire sa dépendance vis-à-vis de son réseau de prestataires.

Publié le  24/09/2021

Nous avons décidé de créer de la compétence dans ce métier, en réponse à la rareté des ressources humaines disponibles. Cet engagement s’inscrit dans notre projet d’entreprise de création de ressources. Il est partagé avec Pôle emploi.

Arnaud Petitboulanger,
Responsable RH Auvergne Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur, ITM, Groupe Intermarché.

En 2020, la direction du groupe de grande distribution crée 200 postes de conducteurs routiers en CDI. La promotion interne et la montée en compétences de certains salariés du groupe est organisée. Les candidatures internes sont insuffisantes, et le métier est en pénurie de ressources.

Comment identifier les profils, fiabiliser les recrutements ?

Le groupe demande à Pôle emploi de l’accompagner, fort d’expériences précédentes satisfaisantes.  

  • Promotion des métiers du transport par Intermarché et les conseillers Pôle emploi, notamment à l’occasion des actions #TousMobilisés menées en relation avec l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE),
  • Organisation de réunions d’information collectives pour les demandeurs d’emploi intéressés et motivés par ces métiers, avant le démarrage de la session de formation au permis poids lourds et super poids lourds,
  • Accueil des futurs stagiaires de la formation pendant 3 jours pour une mise en situation sur la route,  avec les conducteurs routiers des bases logistiques d’Intermarché, le meilleur moyen de confirmer (ou non) le projet de formation,
  • Organisation de la formation avec l’organisme et Pôle emploi, sécurisation des conditions de rémunération des stagiaires durant la formation (sous forme de préparation opérationnelle à l’emploi (POE) et de contrats de professionnalisation).
  • Garantie de proposition d’un contrat par Intermarché dès lors que le candidat réussit son permis poids lourd et super lourd.
J’étais livreur intérimaire dans des organismes qui ont fermé au moment du premier confinement, j’ai perdu mon emploi. Cette formation était une réelle opportunité pour évoluer dans le secteur et ça correspondait à mon projet professionnel.

Stéphane Nicollon,
Conducteur de poids lourds, Intermarché.

Un contrat garanti à l'issue de la certification

Recruté en CDI, ce chauffeur a obtenu ses deux permis poids lourds et super lourds. Il précise que la gestion des horaires demande de la souplesse, mais il est satisfait d’avoir pu investir pour son avenir, dans un métier qui recrute tout le temps.
Le taux de réussite des stagiaires est de 97 %. Tous les stagiaires ayant validé cette formation ont reçu une proposition de contrat par le groupe Intermarché.

Plus d'actualités

Article

Une offre de formation enrichie et des parcours [...]

Depuis sa mise en œuvre en 2019, le Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC) a permis de renforcer les formations débouchant sur une certification ou une qualification et celles portant sur les savoirs de base. Les parcours construits sur-mesure ont tenu compte des compétences attendues par les entreprises régionales. Des étapes indispensables pour sécuriser le retour à l'emploi des plus fragiles.