Secteurs d'activité

Les créations d'entreprises boostées par le Covid

Effet indirect de la pandémie de Covid, le nombre de créations d’entreprises en région Provence-Alpes-Côte d’Azur n’a pas cessé d’augmenter, après un plongeon au printemps 2020, jusqu’à atteindre des niveaux historiques, au second trimestre 2021.

Publié le  20/09/2021

La pandémie de Covid-19 a stoppé, en quelques semaines, des secteurs entiers de l’économie nationale et régionale: tourisme, transports, hôtellerie-restauration, culture, commerces non essentiels... Paradoxalement, si le nombre de créations d’entreprises, en progression constante depuis 2016 dans notre région a chuté dans un premier temps (1), il a rapidement entamé une lente remontée qui n’a pas cessé depuis. Mieux, avec 27 856 nouvelles créations à fin juin 2021, la courbe ascendante a dépassé le précédent record établi fin 2019 !

La micro-entreprise plébiscitée

Plus qu’une soudaine passion des Français(e) pour l’entreprenariat, cette croissance s’explique surtout par les facilités offertes par le statut de micro-entrepreneur (il remplace depuis le 1er janvier 2016 celui d’auto-entrepreneur). Sur les 27 856 entreprises créées dans la région au 2e trimestre 2021, plus de 19 000 étaient en effet des micro-entreprises. Ultra-simplifié sur le plan fiscal et social (on ne paie des charges que si on réalise du chiffre d’affaires), ce statut réservé aux entrepreneurs individuels offre de nombreux avantages, en phase de lancement de son activité. On peut par exemple arrêter cette dernière sans frais, en cas d’échec... Ou la poursuivre en évoluant vers un statut juridique plus adapté (SARL, EURL, SA, SAS...) si le succès est au rendez-vous et qu’on prévoit, par exemple, de recruter des collaborateurs. Mais pour certains, le choix de créer son entreprise répond d’abord à une situation conjoncturelle, comme la difficulté à retrouver un emploi ou l’envie d’être son propre patron.

Les services en tête des créations d'entreprises

Les données publiées par la Banque publique d’investissement, permettent de dégager une typologie des secteurs où les micro-entrepreneurs sont les plus représentés (par rapport aux sociétés). A fin 2021, près de la moitié des créations d’entreprises en Provence-Alpes-Côte d’Azur concernaient ainsi les services, une nomenclature qui regroupe notamment les activités de courtage, de conseil, l’enseignement/formation, l’immobilier, le transport (de personnes ou de marchandises). Avec 1285 créations d’entreprises (dont 92 % sous forme de micro-entreprise), ce dernier secteur reste le plus dynamique, avec une hausse sur un an de + 143 % (02/2020 vs 02/2021).
D’un point de vue territorial, enfin, les Bouches-du-Rhône concentrent l’essentiel des créations d’entreprises de la région entre 2020 et 2021, suivi des Alpes-Maritimes, du Var, des Alpes de hautes-Provence et des Hautes-Alpes. Autre enseignement de l’étude réalisée par BPI France, les zones urbaines très denses accueillent l’essentiel des nouvelles entreprises.

(1) Il est passé de 19337 nouvelles entreprises au 1er trimestre 2021, à 15 964 au second.

Le Top 3 des activités en nombre de créations d’entreprise* (février 2021)

 

1. Acheminement et distribution de lettres, colis et petits paquets

2. Restauration de type rapide

3. Vente via internet

 

* Source BPI France / Insee

Plus d'actualités