Secteurs d'activité

Paroles d'experts. Les enjeux de l'agriculture et de l'industrie agro-alimentaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Alors que l’agriculture récolte, l’industrie agroalimentaire produit. Les deux filières offrent une multitude d’opportunités d’emplois dans des métiers variés et souvent mal connus. Elles comptent parmi les 12 Expertises d’avenir, filières porteuses d’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Rencontre avec Nathalie Bourlon, experte régionale, pour décrypter les enjeux de cette filière.

Publié le  14/11/2022

Quel portrait pouvez-vous dresser de votre expertise ?

Nathalie-Bourlon.png

Nathalie Bourlon
Experte régionale agriculture-agroalimentaire

 

C’est un secteur d’activités qui est passionnant car il concerne notre quotidien. Pour autant, il est peu et mal connu. Et c’est pour cette raison qu’il fait partie des 12 Expertises d’Avenir de la région : orientons les projecteurs sur lui ! 

Les deux branches d’activité sont intrinsèquement liées l’une à l’autre : l’agriculture récolte et l’industrie agroalimentaire produit. 
Notre région est une des premières productrices de plantes à parfum, aromatiques, médicinales, maraichères et fruitières ; une grande région viticole française et bien sûr chaque territoire a ses spécificités. 

En matière d’emploi, même si les embauches ont progressé depuis le début de la crise sanitaire, la tension reste très importante, d’autant que les deux branches, agriculture et agroalimentaire sont soumises à une forte saisonnalité.

Les plus fortes tensions concernent les métiers tels que tractoriste, ouvrier polyvalent (cueillette, taille, tri…), agréeur en agriculture, et opérateur de ligne (fabrication, conditionnement, embouteillage…) et technicien de maintenance dans l’agroalimentaire. Le secteur recrute cependant pour de très nombreux métiers et offre de belles opportunités de carrière pour des candidats volontaires et courageux. On dénombre 38 000 emplois agricoles. L’agroalimentaire représente 14 000 emplois directs et 65 000 emplois induits, pour 1 800 établissements. 

Du fait de sa place dans l’économie régionale, une opération d’intérêt régional lui est consacrée – OIR Naturalité - , qui soutient et accompagne les projets structurants du territoire de PACA sur cette expertise.

Quelles sont les tendances du secteur ?

Les territoires avancent dans la transformation de leurs systèmes de production agricole et alimentaire, pour répondre aux enjeux de la transition écologique et énergétique. Comme beaucoup de secteurs, l’agriculture et l’agroalimentaire sont aussi concernés par l’évolution des modes de consommation et doivent s’adapter. Les activités concourant à notre alimentation ne cessent de se transformer : vers une alimentation privilégiant la santé, le bien-être, la naturalité ; une alimentation pratique et rapide ; une alimentation recherchant authenticité, diversité et qualité ; une alimentation composant avec la quête de sens, la culture gastronomique et la gestion des risques. Les industriels l’ont bien compris et font évoluer non seulement les productions, mais aussi les modes de distribution. Ils innovent pour développer et fidéliser leur clientèle. C’est un monde qui bouge, qui s’adapte et qui travaille désormais sa marque employeur. 

Par ailleurs, les métiers sont aussi concernés par le changement : le numérique, les outils et les modes de production soulagent de plus en plus les travailleurs, les entreprises essayent de proposer des plannings moins contraignants… les branches ont conscience que la difficulté des conditions de travail peut être un frein. 

Quelle est l'actualité du secteur ?

Un temps fort a eu lieu récemment dans la région sur le secteur de l’agriculture avec différentes actions organisées par les agences et la semaine de l’agroalimentaire s’ouvre aujourd’hui en partenariat avec l’Aria sud*, l’APEC, l’APECITA, l’IFRIA** et l’OCAPIAT***. Une trentaine d’actions sont programmées dans la région avec l’objectif de faire connaître les métiers et les opportunités offertes par les entreprises, faire savoir que l’agroalimentaire recrute sur toute la chaîne, dans quasiment tous les métiers et dans toute la région. Au menu : pain, confiseries, confitures, compotes, fruits secs, café… Les actions sont alléchantes : des visites, découvertes métiers, détections de potentiels, MRS, des job-dating, mini sessions d’embouteillage… Les entreprises jouent le jeu et ouvrent largement leurs portes pour des visites in situ ou l’organisation d’actions de recrutement. 

Accessibles à tous, un Facebook live avec  l’IFRIA et la société Emki pop, un webinaire sur les métiers, les formations et le marché de l'emploi animé par l’Apecita et encore une table ronde et un job dating en ligne avec Le Comptoir de Mathilde animé par l’APEC. Des webinaires sont également proposés aux entreprises, sur le thème de la marque employeur et l’attractivité.  
 

Retrouvez le programme sur pole-emploi-paca.fr et le portail sectoriel pour les demandeurs d'emploi.

*Aria sud : association régionale les industries agroalimentaires 
**IFRIA : centre de formation aux métiers de l’industrie alimentaire par alternance.
***OCAPIAT : Opérateur de Compétences (OPCO) pour la Coopération agricole, l’Agriculture, la Pêche, l’Industrie Agroalimentaire et les Territoires. 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

81,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.