Article

Une offre de formation enrichie et des parcours personnalisés

Depuis un an, le Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC) a permis de renforcer les formations débouchant sur une certification ou une qualification et celles portant sur les savoirs de base. Les parcours construits sur-mesure ont tenu compte des compétences attendues par les entreprises régionales. Des étapes indispensables pour sécuriser le retour à l'emploi des plus fragiles.

Publié le  04/09/2020

Pour les enjeux du PRIC, les principes d'achat des formations ont profondément évolué.

De mai à septembre 2019, Pôle emploi a lancé de nouveaux marchés, porteurs d'une logique plus individualisée dans une approche de parcours intégrés. Des actions de professionnalisation ou de certification et, dans certains cas, des modules de remise à niveau ont été engagés. Cette dynamique privilégie le qualifiant afin de garantir une employabilité durable, en transformant si nécessaire les contenus en lien avec Les branches professionnelles.
Le catalogue de formation a été renouvelé à 60% permettant 13 986 entrées en formation des publics cibles (jeunes, habitants des quartiers de la politique de la ville ou zone de revitalisation rurale...) de septembre 2019 à mai 2020.
Sur ces dix mois de fonctionnement, une vingtaine de parcours de formation correspondant aux besoins des entreprises sur les territoires ont été ajoutés : barbier, mûrisseur, carrossier, etc.

A l'issue de leur formation, les stagiaires réalisent un bilan avec leur conseiller référent et définissent les prochaines étapes sur le chemin du retour à l'emploi.

Se former en mode confiné

Pendant la crise sanitaire, les organismes de formation de la région ont démontré leur capacité à innover en mobilisant, d'une part, les équipes pédagogiques adaptées et, d'autre part, des outils technologiques accessibles au plus grand nombre (vidéos, serious games, cours en ligne, classes inversées, etc.).
Par ailleurs, en mars, Pôle emploi a proposé aux demandeurs d'emploi un catalogue de 150 nouvelles formations à distance, gratuites et rémunérées, dans 20 secteurs professionnels porteurs. Développeur web, architecte Logiciel, négociateur technico-commercial, électricien, cuisinier, anglais, etc.: ces formations ont toutes comme point commun de démarrer par des apprentissages théoriques qui peuvent être suivis à distance.

Bilan : 700 sessions de formation se sont poursuivies à distance pendant le confinement, elles ont concerné plus de 5 000 demandeurs d'emploi.

Sur le même sujet

Les chiffres clés du PRIC

Budget, ambitions, publics concernés ...

Plus d'actualités

Article

Ouvrir des portes aux personnes sous main de [...]

Construire ensemble des solutions innovantes pour à la fois proposer des horizons professionnels durables aux sortants de prison et répondre aux besoins en compétences de secteurs porteurs.

Article

Anticiper aujourd’hui les compétences de demain

Les enjeux : activer une mécanique collective pour identifier les besoins locaux d'acquisition de compétences et orienter les achats de formation correspondants.