Article

Pôle emploi et le conseil national des professions de l’automobile avancent ensemble pour l’emploi

L’objectif : accompagner les entreprises dans leurs recrutements, notamment dans les métiers en tension, promouvoir les métiers porteurs auprès des demandeurs d’emploi et former ceux qui souhaitent s’orienter dans cette filière.

Publié le  22/03/2019

Un secteur qui recrute

Les 13 500 entreprises des Services, du Commerce et de la Réparation Automobile en Provence-Alpes-Côte d’Azur sont régulièrement à la recherche de salariés compétents et qualifiés. Elles ont confié 8 000 offres à Pôle emploi en 2018, avec plus de 50% de postes en CDI. Parmi les 22 métiers de la branche, les profils les plus recherchés et en manque de candidats sont : les mécaniciens (25 % des offres), les carrossiers, les peintres automobile et les vendeurs auto. La création et la reprise d’entreprise représentent également un potentiel d’orientation des demandeurs d’emploi souhaitant devenir entrepreneurs.

Poursuivre les actions en faveur du developpement du secteur

Depuis 2017, Pôle emploi et le CNPA ont mis en œuvre des opérations en faveur de l’attractivité des métiers, de la formation et du recrutement, notamment des informations collectives sur les métiers en tension, et des forums emploi (500 personnes au forum du Cannet en novembre 2018, près de 100 postes proposés au forum de Marseille le 21 mars dernier).
Une préparation opérationnelle à l’emploi collective « Mécanicien spécialisé auto », a été spécialement conçue avec le Conseil National des Professions de l’Automobile, Pôle emploi et L'Association Nationale pour la Formation Automobile pour répondre aux besoins du secteur et améliorer le taux de satisfaction des offres d’emploi.

Les perspectives de la nouvelle convention

Dans le cadre du renouvellement de leur accord le 21 mars, Pôle emploi et le Conseil National des Professions de l’Automobile continuent à conjuguer leurs efforts pour optimiser les recrutements et accompagner les entreprises dans leur développement, en s’appuyant sur trois axes d’intervention :

  • Aider les entreprises du secteur de l’automobile à mieux recruter 
  • Développer l’accompagnement des candidats et l’apprentissage                 
  • Renforcer les échanges d’information entre les deux entités 

Les deux partenaires s’engagent à développer la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, à renforcer leurs actions communes d’information des demandeurs d’emploi pour présenter les besoins du secteur, à adapter les dispositifs de formation sur la base de parcours individualisés afin d’augmenter l’employabilité des demandeurs d’emploi et satisfaire les besoins des entreprises, à mettre en place des process de recrutement adaptés aux besoins des postes difficiles à pourvoir et, enfin, à favoriser la création et la reprise d’entreprise.

Plus d'actualités

Article

De nouvelles approches pour former aux métiers [...]

Donner aux demandeurs d’emploi l’opportunité de se reconvertir dans les métiers du futur et répondre aux besoins de compétences issus de la transition numérique des entreprises. Tels sont les enjeux de la formation « techniciens concepteurs d’applications 3D temps réel ».

Article

HUGo, un cursus d’exception en école d’ingénieur

Handi U Go est la première formation diplômante d'ingénieur informatique en alternance dédiée aux personnes en situation de handicap. Genèse d’un projet innovant et ambitieux.