Article

Carrefour : Pôle emploi facilite le recrutement d’alternants à Lorient

À l’hypermarché Carrefour K2 de Lorient, les départs à la retraite engendrent un besoin de recrutement. Pour trouver les bons candidats, la célèbre enseigne s’est tournée vers Pôle emploi. Un partenariat « très efficace » selon Claire Arnaud, dirigeante du centre commercial Carrefour K2.

Publié le  07/06/2021

Un besoin important : recruter 20 personnes

Anticiper les départs à la retraite. C’est la logique qui présidait à la décision de Carrefour K2 (Lorient) de recruter 20 personnes en un an. « Pour nous, l’objectif était de recruter 20 personnes en contrat d’apprentissage » raconte Claire Arnaud, directrice du Carrefour K2 Lorient. Des contrats que l’entreprise souhaitait d’emblée prolonger au-delà de l’année d’apprentissage : « nous voulions pérenniser les postes en raison des départs à la retraite. »
Pour recruter, Carrefour travaillait d’ores et déjà avec Pôle emploi. La volonté de recruter 20 alternants a poussé l’enseigne à nouer un ambitieux partenariat avec le service public de l’emploi. « Nous avions commencé à développer un partenariat sur les offres d’emploi en flux puis Carrefour nous a appelés pour des recrutements en alternance » se souvient Anaïck Guillom, conseillère Pôle emploi entreprise. « Nous avons échangé avec eux et nous avons commencé à travailler rapidement. »
En appui, Pôle emploi s’est alors tournée vers la Mission locale pour recruter en priorité des jeunes durement touchés par le chômage.

Une solution : l’apprentissage… avec une ambition : pas de CV !

L’apprentissage, cette méthode de formation alternant travail en entreprise et formation scolaire, était la méthode souhaitée par Carrefour. Mais comment trouver les bons candidats ?
À nouveau, le partenariat avec Pôle emploi s’est imposé comme la solution la plus efficace pour Claire Arnaud (Carrefour K2 Lorient) : « je me suis rapprochée de Pôle emploi pour trouver les candidats. » Un travail assuré par l’équipe placement de Pôle emploi et notamment Nicole Le Bellec, qui a activement participé à l’ensemble de la démarche.
Claire Arnaud (Carrefour K2 Lorient) raconte la suite : « ils [Pôle emploi] ont fait une préselection puis une réunion d’information avec les candidats au magasin pour leur expliquer ce que Carrefour attendait d’eux. » Anaïck Guillom (Pôle emploi) se souvient de cette étape : « nous nous sommes rendus au magasin avec la Mission locale pour voir comment recruter ces 20 jeunes dont avait besoin Carrefour. »
La démarche de recrutement était alors engagée. Avec une grande ambition : recruter sur la motivation avant tout. Le CV a donc été exclu de la démarche. Une volonté que défend Anaïck Guillom (Pôle emploi) : « nous ne voulions pas recourir aux CV car la lecture est parfois biaisée. » « Nous ne jugeons que sur la motivation, pas sur la compétence » confirme Claire Anraud (Carrefour K2 Lorient).

Une aide « très efficace » : Pôle emploi et la Mission locale

Pour réussir à trouver des candidats sans CV, Pôle emploi a mis en place avec la Mission locale un « parcours alternance » spécifique. Un parcours en 3 étapes :
1.    une réunion d’information avec les candidats pour présenter l’employeur et les métiers ;
2.    le lendemain, la visite des rayons avec les candidats avant l’arrivée des clients pour voir le travail en situation ;
3.    une immersion de 3 jours en magasin.
Une immersion facilitée notamment par la souplesse de Carrefour : « Carrefour a eu une grande écoute : les jeunes pouvaient vraiment choisir ce qu’ils voulaient découvrir » témoigne Anaïck Guillom (Pôle emploi entreprise). « Pour l’immersion, les candidats étaient en affectation où ils voulaient être, dans les rayons qu’ils avaient mentionnés » poursuit Claire Arnaud (Carrefour K2 Lorient).
 À l’issue du processus, 90% des candidats immergés en magasin ont été embauchés en alternance. « Un excellent ratio » souligne Anaïck Guillom (Pôle emploi entreprise). Une réussite que confirme Claire Arnaud (Carrefour K2 Lorient) : « Le fait que Pôle emploi soit partenaire nous a permis d’aller très vite. Le lendemain des entretiens, nous attaquions les périodes d’essai, ce qui est très efficace, c’était vraiment très bien. »

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.