Article

Pôle emploi Normandie et l’ADIE : un partenariat pour favoriser la création d’entreprise comme solution d’emploi

Dans un contexte de reprise économique, un nouveau record pour la création d’entreprises a été atteint en 2021 : 36 500 entreprises ont été créées en Normandie, soit 5 000 de plus qu’en 2020 (source INSEE). Cette augmentation de plus de 16 % est portée par le bond des micro-entreprises (+ 17 %) et des sociétés (+ 26 %). Le dynamisme des créations d’entreprises est plus particulièrement marqué dans les départements de l’Orne et du Calvados ainsi que dans les secteurs des services aux particuliers et de l’industrie.

Publié le  05/10/2022

Pôle emploi agit en complémentarité des services proposés par ses partenaires (Conseil régional, ADIE, CCI …), en accompagnant la phase d’émergence des projets. Nous avons rencontré Fabienne Kerzhero, directrice ADIE Grand Ouest, qui nous explique comment l’ADIE accompagne les porteurs de projet via un partenariat riche avec Pôle emploi Normandie.

Quelles sont les missions principales de l’ADIE ?

FabienneKerzerho_Adi.jpg

Fabienne Kerzhero : L’ADIE défend l’idée que chacun et chacune peut créer son activité, à condition d’être accompagné et financé. Nous défendons le partenariat dit populaire car nous nous adressons particulièrement aux publics qui n’ont pas toujours le parcours, les réseaux ou le niveau d’étude pour accéder à la création d’entreprise. Nous nous adressons à des personnes éloignées de l’emploi, qui ont l’envie de se lancer et nous leur proposons un financement et un accompagnement à la création d'entreprise. Cet accompagnement est gratuit.

De cette ambition de donner le droit à l’initiative économique à toutes et tous, sont nées nos actions de financement et notre outil principal qui est le micro-crédit : nous finançons ceux qui n’ont pas accès au prêt bancaire. Outre le financement par le micro-crédit, nous accompagnons les entrepreneurs avant et après leur immatriculation et les formons également. Il s’agit de formations courtes et opérationnelles, adaptées aux micro-entrepreneurs.

Comment s’articule le partenariat entre l’ADIE et l’offre de service Pôle emploi sur la création d’entreprise ?

FK : Pôle emploi est un partenaire évident de l’ADIE dans la mesure où l’intégralité de nos publics sont des personnes éloignées de l’emploi. En 2021, 50% de nos publics étaient bénéficiaires des minima sociaux. Nous avons 90% de public en commun avec Pôle emploi.  

Le partenariat avec Pôle emploi s’articule sous différentes formes. Il prend la forme dans un premier temps, d’un conventionnement national décliné en région depuis 2021. Nous avons également des permanences de conseillers ADIE dans des agences normandes (Argentan, Dieppe, Vernon, Saint-Lô, Saint-Etienne-du-Rouvray). Ces permanences sont essentielles pour faire connaître notre offre de service auprès des demandeurs d’emploi mais aussi des conseillers. Et pour les 16 collaborateurs de l'ADIE, cela permet de mieux connaître l’offre de service de Pôle emploi.

Sur un autre volet, nous déclinons 2 fois par an (en février et en octobre) les RDV de l’ADIE et nous participons à la semaine nationale de la création d’entreprise, RESTART (du 26 au 30 septembre 2022). Nous avons organisé des web conférences via Pôle emploi live, en partenariat avec Action Logement, autour de la mobilité et du logement.

Enfin, nous déclinons des actions locales selon les besoins des publics et des agences. A titre d’exemple, nous avons lancé avec l’agence Pôle emploi de Saint-Etienne-du-Rouvray une promotion spécifique de la formation « je deviens entrepreneur » pour un public QPV. Il s’agissait d’une formation de 10 jours pour booster 6 porteurs de projet et les aider à démarrer leur activité. Pour résumer, nous multiplions les canaux d’information, présentiels et digitaux, pour ne laisser aucun futur entrepreneur sans solution.
 

Quelle est la valeur ajoutée de ce partenariat avec Pôle emploi ?

FK : Pôle emploi est le premier partenaire de l’ADIE en nombre de personnes orientées, plus de 20% des prescriptions viennent de Pôle emploi.

Ce partenariat est essentiel car au-delà de la richesse des actions mises en place, il y a aussi un enjeu de montrer que la création d’entreprise est un volet essentiel de la politique de l’emploi. La création d’entreprise est une réponse possible de retour à l’emploi pour un certain nombre de public. Ce partenariat noue cette conviction partagée de la place de la création dans le retour à l’emploi.

Quels conseils donneriez-vous à un futur créateur d’entreprise ?

FK : Il faut être agile, se dire que l’on est capable et croire en son projet. A l’ADIE nous avons cette attention à l’autre et cette envie d’aider les personnes qui pour beaucoup d’entre elles ont été confrontées à des difficultés dans leur parcours.

Je leur dirais qu’il est essentiel de trouver un partenaire de confiance pour pouvoir échanger à tout moment sur ses difficultés et d’avoir les bons outils pour sécuriser le démarrage via le bon accompagnement.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

81,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.