Article

Hôtellerie restauration : larguer les amarres

L’exercice des métiers de l’hôtellerie-restauration dans le transport maritime nécessite des compétences et des certifications particulières en plus de l'expérience en salle ou en cuisine. Pôle emploi accompagne les besoins du secteur, forme et certifie des professionnels embarqués en partenariat avec La Touline.

Publié le  24/09/2021

Prendre un nouveau cap

Les cuisiniers ou personnels de service en salle expérimentés savent-ils qu’ils pourraient donner un nouvel élan à leur parcours ? Les compagnies maritimes recrutent en permanence dans leurs métiers, mais pour exercer sur un navire, il est impératif de détenir une formation de base à la sécurité. Il est également recommandé d’avoir une certification de matelot de pont. Celle-ci est notamment conseillée dans la navigation de plaisance ou dans le yachting. Pôle emploi, La Touline et l'ACPM promeuvent les métiers embarqués, accompagnent la montée en compétences des candidats et favorisent les reconversions dans cet univers.

Deux mois de formation, 100% de certification et 90% de retour à l’emploi

Les postes de cuisiniers et de serveurs, déjà difficiles à pourvoir sur terre, le sont encore plus en mer. Peu de demandeurs d’emploi imaginent que leur savoir-faire est recherché sur les bateaux, dans une région qui compte 687 km de côtes ! Les acteurs du recrutement dans ce domaine s’associent pour promouvoir les métiers, montrer les opportunités disponibles, parler vrai sur les conditions de vie à bord et attirer les candidats. Une fois formés aux certifications maritimes, ils peuvent donner un nouvel élan à leur carrière et satisfaire les besoins de l’économie maritime.

Nous nous sommes appuyés sur Pôle emploi pour pré-identifier les futurs stagiaires, nos expertises se complètent parfaitement.

Sabine Le Roy,
Chargée de mission, La Touline.

Lors de la session de formation organisée entre le 29 avril et le 30 juin dernier, 10 candidats sur 11 stagiaires ont signé un contrat dès la fin de leur formation.

Le maritime, axe stratégique de développement économique

Promouvoir les atouts de l’emploi embarqué, sécuriser les candidatures, certifier les futurs matelots, leur donner l’opportunité d’effectuer les heures de navigation nécessaires, demande plusieurs mois d’anticipation.
La promotion de la qualification et de l’emploi dans le domaine maritime fait partie des priorités de Pôle emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur.  Une équipe spécialisée se mobilise pour répondre aux besoins de développement économique et de formation du secteur, dans le cadre des Expertises d'avenir.

Plus d'actualités

Article

Une offre de formation enrichie et des parcours [...]

Depuis sa mise en œuvre en 2019, le Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC) a permis de renforcer les formations débouchant sur une certification ou une qualification et celles portant sur les savoirs de base. Les parcours construits sur-mesure ont tenu compte des compétences attendues par les entreprises régionales. Des étapes indispensables pour sécuriser le retour à l'emploi des plus fragiles.