Article

Le secteur de l'alimentation biologique recrute !

Avec la crise sanitaire, les consommateurs souhaitent davantage se tourner vers des produits sains, durables et respectueux de l’environnement. Et cette tendance de fond tire vers le haut l’activité des magasins bios. Cette dynamique est-elle bénéfique à emploi ? Réponse avec Mélody Le Barbenchon, la DRH de l’enseigne Naturalia, leader de l’alimentation bio en France.

Publié le  06/08/2020

A l’image de votre enseigne Naturalia, les ventes vont crescendo dans les magasins bios. Cette croissance de l’activité s’accompagne-t-elle de recrutements ?

Depuis déjà plusieurs années, le marché des produits bios connaît une croissance à deux chiffres. Les enseignes comme Naturalia font partie de cette mouvance, qui s’est amplifiée pendant le confinement. De mars à mai dernier, notre chiffre d’affaires a ainsi progressé de 40 %. Pour répondre au surcroît d’activité ainsi qu'au besoin en remplacement des absences liées à la Covid-19, nous avons recruté pendant cette période près de 500 collaborateurs, principalement dans des fonctions de vendeurs polyvalents ou de responsables ou adjoints de magasin. Nous avons ainsi embauché 169 CDD et 335 CDI, soit 6 % de plus qu’habituellement. Cet été, nous avons maintenu près de la moitié de ces CDD pour pallier les départs en congés. Même si nous sommes revenus « à la normale » depuis le déconfinement, nous inscrivons toujours dans une dynamique de croissance. À la rentrée de septembre, nous prévoyons ainsi de recruter 150 autres collaborateurs en CDI, pour répondre à l’activité forte de nos 211 magasins dans toute la France.

Quels profils recrutez-vous pour vos points de vente ?

Pour nos postes de vendeurs, nous recherchons des personnes ouvertes, dynamiques, audacieuses, faisant preuve d’une grande d’adaptabilité, avec une vraie appétence pour le commerce. Cela ne nécessite pas forcément d’expériences préalables dans le retail. Ce qui compte, c’est le savoir-être : la sensibilité client, la capacité à ressentir et comprendre ses attentes quand il rentre dans nos magasins. Nous voulons aussi recruter des collaborateurs à notre image, qui s’inscrivent dans les valeurs de responsabilité et de développement durable que nous portons.
Nous recherchons aussi des profils plus expérimentés de responsables de magasin, d’adjoints ou de vendeurs spécialisés dans la gestion des fruits et légumes. Ce dernier poste nécessite par exemple de prendre en charge la gestion complète du rayon, de l’approvisionnement et des commandes. Les compétences attendues pour ces postes-clés peuvent avoir été acquises dans le « retail », mais aussi dans des secteurs exigeants, où l’on cultive son adaptabilité comme la restauration.
 

Quels sont vos canaux de recrutement ?

Le digital est un canal privilégié. L’essentiel de nos candidatures proviennent de l’espace carrière de notre site naturalia.fr, où nous publions de très nombreuses offres. Nous recrutons aussi via des « job-boards »*. 
Notre entreprise a la volonté de promouvoir la diversité des profils, en accueillant des personnes en reconversion professionnelle ou encore des jeunes avec peu d’expérience, qui rentrent sur le marché du travail. Pour porter cette ambition, nous organisons des sessions de recrutement avec Pôle emploi, plusieurs Missions Locales en Région parisienne, ainsi que le CREPI (Club Régionaux d’Entreprises Partenaires de l’insertion). Ces sessions de recrutement sont très porteuses, avec un taux d’embauche d’environ 60 % des candidats rencontrés. Toujours avec Pôle emploi, nous organisons des Préparations Opérationnelles à l’Emploi, qui combinent formations en présentiel et mises en immersion en magasin dans le cadre d’embauches en CDI. Après une pause due à la COVID, nous relançons ce dispositif à la rentrée. 
 

En termes d’intégration, comment concilier ces importants volumes de recrutement avec les exigences sanitaires actuelles ?

La digitalisation des processus RH est l’un de nos chantiers prioritaires. À la faveur de la crise sanitaire, nous avons commencé à mettre en œuvre à partir de mai un nouveau parcours d’intégration 100 % digital. Qu’ils soient à Paris, Lyon ou Marseille, toutes nos nouvelles recrues bénéficient d’un apport de connaissances identique, via notre plateforme d’e-learning et des conférences téléphoniques animées par des moniteurs métier. Fruits et légumes, pains, vrac, cosmétologie, compléments alimentaires, procédures d’hygiène et d’encaissement… ils peuvent ainsi acquérir à distance tous les fondamentaux pour exercer leur mission en point de vente et conseiller efficacement nos clients. 
Le développement de la formation est extrêmement important pour notre enseigne, qui évolue dans un domaine spécialisé. Nous travaillons à la mise en place de nouveaux CAP et Certificat de Qualification Professionnelle fruits et légumes, orientés bio. Ces nouveaux dispositifs nous permettront de faire monter en compétences nos collaborateurs, tout en valorisant notre offre formation interne et notre expertise de la bio. 
 

Quels défis se profilent à la rentrée ?

Au-delà de gérer d’importants volumes de recrutement et de poursuivre la digitalisation de nos processus RH, l’enjeu sera pour nous de diminuer le « turn-over » qui est d’environ 50 % par an. La fidélisation est essentielle pour garantir la stabilité des équipes en magasin et un meilleur travail collectif. Afin que nos collaborateurs s’inscrivent dans la durée, aient envie de s’engager à nos côtés, nous leur donnons de vraies perspectives d’évolution. Nos responsables régionaux sont d’ailleurs pour la plupart issus de la promotion interne. 

Nous avons aussi la volonté d’aider nos collaborateurs à trouver le bon équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Nous veillons par exemple à ce qu’ils puissent être affectés dans un point de vente à proximité de leur domicile.  Après le déconfinement, nous avons d’ailleurs mis en place un forfait de 20 euros/ mois pour les encourager à utiliser des modes de transports alternatifs comme le vélo et la trottinette par le biais de la signature d'un accord Mobilités Durables avec nos organisations syndicales représentatives. Ces mesures concrètes que nous prenons en faveur de nos collaborateurs sont en adéquation avec nos engagements sur le terrain sociétal et environnemental.

*Un jobboard (ou job-board) : site web qui met en ligne des offres d’emploi. 
 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.