Communiqué de presse

L’Apec et Pôle emploi dressent un panorama inédit des demandeurs d’emploi cadres « Portrait statistique des demandeurs d’emploi cadres – édition 2023 »

Dans le cadre de leur convention nationale de partenariat, l’Apec et Pôle emploi dévoilent un travail commun qui brosse le portrait statistique des demandeurs d’emploi cadres. A travers cette approche exhaustive, les deux acteurs de l’emploi proposent une photographie complète afin d’apporter une meilleure connaissance du chômage des cadres et d’accompagner au mieux l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi. C’est la première fois qu’une telle publication réunit l’ensemble des données actuellement disponibles sur le sujet.

Publié le  16/01/2023

« Avec un taux de chômage de 4,1 % contre 7,9 % [1] pour l’ensemble des actifs, les cadres du secteur privé sont moins exposés au risque de chômage. Pour autant, cette situation de quasi plein-emploi cache des situations contrastées et des situations beaucoup plus difficiles, en particulier pour les plus âgés. Mieux appréhender ces réalités pour mieux accompagner les populations les plus exposées est l’un des enjeux de notre partenariat avec Pôle emploi et un pilier de notre raison d’être. Cette publication commune va nous permette d’éclairer ces enjeux et d’agir au plus près des besoins de nos clients » précise Gilles Gateau, directeur général de l’Apec.

« Alors que le dynamisme du marché de l’emploi cadre se maintient en matière de recrutement, l’accès à l’emploi reste encore difficile pour certaines populations. C’est le cas des jeunes issus des quartiers de la politique de la ville, des cadres âgés de plus de 55 ans mais aussi des demandeurs d’emploi de longue durée. Pôle emploi reste mobilisé aux côtés de l’APEC pour favoriser leurs recrutements, et notamment sensibiliser les entreprises sur leur capacité à diversifier les profils et à ajuster leurs critères de recrutement, à la fois pour répondre aux besoins en compétences et pour contribuer à une société plus inclusive», indique Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi.

 

Points clés de l’étude à retenir :

Le portrait-robot des cadres demandeurs d’emploi :

En juin 2022, 485 000 demandeurs d’emploi étaient à la recherche d’un emploi cadre (catégorie A, B, C). Leur profil diffère de celui des cadres en emploi. On compte davantage de femmes (45 % vs 37 % pour les cadres en emploi) et de jeunes (32 % de moins de 35 ans vs 27 % pour les cadres en emploi). Les demandeurs d’emploi cadres sont également un peu moins diplômés que les cadres en emploi (20% n’ont pas un niveau Bac+2 contre 14% des cadres emploi). Enfin, ils sont légèrement surreprésentés en Île-de-France (40 % vs 35% pour les cadres en emploi) et ont davantage de probabilité d’habiter un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).

Des cadres demandeurs d’emploi prêts à changer de métier pour retrouver un emploi :

Seuls 35 % des demandeurs d’emploi cadres trouvent un emploi qui correspond exactement au métier qu’ils recherchent.
Ainsi, deux tiers des demandeurs d’emploi cadres changent de métier lors de leur sortie de Pôle emploi dont un sur deux dans un domaine professionnel différent, ce taux monte à 57 % chez les moins de 25 ans.
Focus sur 3 profils fragilisés sur le marché de l’emploi :

L’Apec et Pôle emploi proposent également un éclairage spécifique concernant trois profils dont l’accès à l’emploi cadre s’avère plus difficile.

  • Les séniors de 55 ans et plus représentent 102 000 cadres demandeurs d’emploi, dont 34 % de femmes et 36 % de demandeurs d’emploi longue durée (plus de 12 mois sans emploi). Leur taux de chômage est plus élevé que le reste de la population cadre avec 6,8 % (vs 4,1 % au global).
  • Les demandeurs d’emploi longue durée : 95 000 demandeurs d’emploi de longue durée recherchent un emploi cadre, parmi lesquels 38 % de femmes et 39 % de cadres de 55 ans et plus. Ils recherchent surtout des postes de commerciaux, cadres administratifs-comptables-financier ou d’informaticiens.
  • Les demandeurs d’emploi vivant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) : cela concerne 30 500 cadres demandeurs d’emploi dont 41 % de femmes. Parmi eux, 19 % sont également en recherche d’emploi depuis plus de 12 mois.

Les demandeurs d’emploi cadres longue durée et vivant en QPV sont surreprésentés en Île-de-France, 1er bassin d’emploi cadre.

Pour consulter le « Portrait statistique des cadres demandeurs d’emploi » : profil sociodémographique, parcours, métiers recherchés et retrouvés, revenus et indemnisation, formation : c’est ici.

Une mobilisation commune, deux dispositifs complémentaires :

« Nouveaux Horizons » de l’Apec : accompagner le retour à l’emploi des cadres chômeurs de longue durée :

D’une durée de 7 mois en moyenne, ce programme, qui s’adresse aux cadres qui cherchent un emploi depuis plus d’un an, propose un suivi personnalisé par un ou une consultante, avec des ateliers collectifs pour une remise en confiance, la construction d’un nouveau projet professionnel et la préparation aux entretiens d’embauche. Le nombre de sessions Nouveaux Horizons a été doublé en 2022 grâce au soutien du Fonds social européen.
 

Pôle emploi délivre en agence de proximité des services diversifiés et adaptés aux demandeurs d’emploi qui recherchent un emploi de cadre.
 

  • Un suivi personnalisé avec un conseiller référent formé aux spécificités du marché de l’emploi des cadres.
  • Un accompagnement personnalisé pour un conseil en évolution professionnelle : projet de formation, de reconversion et/ou de création d’entreprise, mobilité internationale.
  • Des e-ateliers et des webinaires adaptés au profil « cadres » : Connaitre son marché du travail, négocier son salaire, développer son réseau, pitcher sa candidature…
  • Une mise en réseau avec d'autres cadres via Sphère emploi, une plateforme sociale collaborative.

Plus d'actualités

Communiqué de presse

Pôle emploi et l’ANEFA se mobilisent pour l’emploi [...]

En organisant les Journées des métiers de l’agriculture du 6 au 10 février, Pôle emploi et l’ANEFA souhaitent renforcer l’attractivité du secteur, faire connaître ses métiers et ses formations, faciliter les recrutements des entreprises et également susciter des vocations.

Communiqué de presse

Lancement de la 5ème édition de la Semaine des [...]

En organisant une semaine nationale dédiée aux métiers du numérique du 23 au 27 janvier 2023 sur l’ensemble du territoire, Pôle emploi met en avant son offre d’accompagnement pour agir sur les recrutements des entreprises en favorisant l’attractivité des métiers et les formations du numérique pour les candidats. L’objectif ? Leur donner les clés de leur avenir professionnel pour s’orienter, devenir rapidement opérationnels et répondre ainsi aux besoins croissants de recrutement dans le secteur du numérique.

Communiqué de presse

Pôle emploi et l’AFT Transport & Logistique [...]

Afin de répondre aux enjeux de recrutement du secteur Transport et Logistique, Pôle emploi et l’AFT Transport & Logistique signent un plan d’action partagé visant à amplifier leurs actions communes. La semaine du Transport et de la Logistique, qui débute ce 5 décembre pour Pôle emploi, est le premier jalon de cette coopération.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

82,8 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.