two smiling workers in white coats

Article

En Meuse, les entreprises de la filière lait s'unissent pour recruter

L’industrie laitière en Meuse, ce sont 1 200 salariés et des entreprises qui revendiquent un savoir-faire de qualité. Dans les années qui arrivent, elles vont devoir faire face au départ à la retraite de plus d’un tiers de leurs effectifs. Un renouvellement qui débute aujourd’hui par une cinquantaine de postes à pourvoir. Pour les accompagner, la Chambre de commerce et d’industrie, la Région Grand Est et Pôle emploi ont travaillé de concert sur un circuit gagnant de la promotion à l’embauche en passant par la formation.

Publié le  20/12/2019

Les métiers de l’industrie laitière comme beaucoup d’autres secteurs souffrent d’un manque de notoriété évident. Un déficit d’image doublé d’une implantation en milieu rural qui pèse sur les recrutements. 

Pour échapper à cette fatalité, Raival, Schreiber Foods, Hutin, Lacto Serum France, Renard Gillard, la Compagnie des Fromages et Richemonts, et Dongé décident de faire cause commune, faisant fi de la concurrence, le temps d’une opération de promotion et de recrutement menée avec la CCI Meuse/Haute Marne, la région Grand Est et Pôle emploi. 

Affiches 4X3 le long de la voie sacrée, spots radio, relais sur les médias sociaux… Une vaste campagne de communication et de promotion des métiers de la filière lait est lancée pour attirer les candidats. «Nous avons reçu près de 140 personnes lors de nos informations collectives d’octobre où nous leur avons présenté les métiers et les entreprises. Les volontaires sont ensuite passés par la Méthode de recrutement par simulation (MRS). En novembre, les recruteurs ont rencontré les candidats ayant réussi ces tests pour enclencher la phase de formation», explique Yann-Eric Heintz, chargé de mission à la Direction territoriale Pôle emploi Meurthe-et-Moselle/Meuse. 

Créer des formations dimensionnées aux besoins des entreprises

Ces formations spécifiques n’existant pas sur le territoire meusien, il faut créer des parcours adaptés. «Après analyse des besoins des entreprises, nous avons travaillé avec l’Ecole nationale de l’industrie laitière (ENIL), l’EPL Agro de la Meuse en coopération avec le Greta Lorraine Ouest pour construire deux parcours de formation, l’un sur la conduite de ligne de production et le second sur la conduite d’opérateurs de conditionnement. Ces deux formations débouchent sur un certificat de qualification professionnelle de la branche agroalimentaire», détaille Frédéric Van Speybroeck, délégué territorial Formation - Service développement territorial de la Région Grand Est.

Dix-sept stagiaires sont actuellement formés pour occuper des postes dans les domaines de la fabrication traditionnelle ou moderne, du conditionnement et de l’emballage, automatisé ou non. Car l’atout majeur de ce dispositif est l’assurance pour ces stagiaires d’avoir un emploi au sortir de leur formation. «Ces stagiaires ont été sélectionnés par les entreprises donc recrutés avant même leur formation. Ils sont gonflés à bloc, hyper motivés» constate Yann-Eric Heintz. «Ils terminent leur parcours de base, commun à tous, en janvier et débutent en février leur accompagnement individualisé dans leur entreprise mais cette fois-ci en tant que salariés pour un contrat minimum de six mois. Ils passeront leur certificat en juin». Les entreprises du secteur sont confrontées à «une population vieillissante avec des départs à la retraite qui s’intensifient» selon Raphaël Marotte, responsable des ressources humaines à la fromagerie Raival. 

Cette forte action partenariale bien ancrée dans le territoire, au-delà de la concurrence, pourrait bien être la meilleure approche pour séduire de nouveaux collaborateurs.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.