Article

Alterner les expériences, c’est multiplier les perspectives !

On compte aujourd’hui plus de 600 000 alternants en France, un système qui a fait ses preuves sur le marché du travail avec un taux d’insertion bien supérieur aux formations classiques. Pourtant, malgré de nombreux dispositifs en faisant la promotion, le taux français reste toujours inférieur à la moyenne européenne. Alors, pourquoi et comment favoriser l’alternance en entreprise ? Pôle emploi s’engage.

Publié le  23/05/2019

Pourquoi alternance et apprentissage sont deux choses différentes

Un contrat en alternance est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est de favoriser l’insertion professionnelle via la certification de compétences acquises en partie à l’école et en partie en poste au sein d’une entreprise. Il se caractérise donc par l’alternance des périodes de formation en école (cours théoriques) et en entreprise. Tous les secteurs et métiers sont concernés (y compris la fonction publique) avec plus de 1 400 diplômes et certifications à la clé : CAP, BAC professionnel, BTS, etc.

On a souvent tendance à confondre alternance et apprentissage. Il est vrai qu’une majorité des contrats en alternance relèvent de ce statut : à la rentrée 2018, on comptait 430 000 apprentis en France. En 2016, 288 700 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés contre 195 300 embauches en contrat de professionnalisation (DARES), et la tendance est profitable à l’apprentissage puisque les pouvoirs publics souhaitent atteindre la barre symbolique des 500 000 apprentis (+2,1% nouveaux contrats ont été signés en 2017).

C’est une des raisons pour lesquelles il s’agit aujourd’hui du mode d’alternance le plus connu. Il est toutefois à distinguer du contrat de professionnalisation :

  • Le contrat d’apprentissage a pour objectif d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme reconnu par l’État. Il concerne essentiellement les jeunes âgés de 16 à 29 ans en formation initiale ;
  • Le contrat de professionnalisation permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. Il ne concerne pas seulement les jeunes (qui complètent ainsi leur formation initiale) mais également les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, les bénéficiaires du RSA, de l’ASS (Allocation de solidarité spécifique) et de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés).

 

Soutenir l’alternance, c’est favoriser l’emploi

L’alternance est une opportunité pour les personnes sans expérience ni qualification et un atout majeur pour les recruteurs qui peuvent former de futurs employés en partageant les coûts avec les écoles concernées. Pour les bénéficiaires, c’est une passerelle vers l’emploi qui permet souvent d’être embauchés directement après la formation. En 2016, 73% des bénéficiaires déclaraient être en emploi six mois seulement après la fin de leur contrat de professionnalisation. Un taux d’insertion comparable à l’apprentissage, qui permet à 70% des jeunes d’obtenir un emploi sept mois après la fin de leur formation (ce qui est de 10 à 15% supérieur aux autres filières).

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

❝ Travailler dans le commerce est vraiment ce que je voulais faire ! Je renseigne les clients. C’est super ! ❞ Ce qui compte, c'est la motivation ! C'est ce que prouve Claire, qui réussit à jongler entre son apprentissage chez @ikeafrance et sa formation en commerce. Si la jeune fille a pu accumuler les expériences enrichissantes, c'est grâce à l'implication des personnes qui la suivent et principalement de sa conseillère, qui a su l'aiguiller vers les organismes adéquats. #poleemploi #avecpoleemploi #emploi #emplois #jobs #job #travail #recrutement # accompagnement #SEEPH2018 #seeph

Une publication partagée par Pôle emploi (@poleemploi) le

 

Ce dispositif séduit globalement près de 8 personnes sur 10, notamment les 18-24 ans, et l’augmentation du nombre de formations et de places en alternance fait partie des principales attentes des Français vis-à-vis de la réforme de la formation professionnelle.

Malgré cette performance et le plébiscite des entreprises comme des stagiaires, le taux d’alternance en France reste largement inférieur à la moyenne européenne : la France compte moins de 5% d’alternants parmi les 15-24 ans, contre 7% à 15% dans d’autres pays européens comme l’Allemagne. C'est pour cela que, bien qu'elles soient plus proches de la formation initiale que de l'accès immédiat à l'emploi, Pôle emploi promeut les offres d'emploi en alternance.

 

Offre de services, communication : Pôle emploi se mobilise !

En tant que service public de l’emploi, Pôle emploi s’engage à faciliter les recrutements en alternance. Plusieurs dispositifs sont soutenus ou mis en place à ce titre.

  • Pour rapprocher l’offre de la demande d’emploi en alternance, Pôle emploi a mis en place un outil spécifique : « La Bonne Alternance ». Ce portail de recherche se base sur un algorithme similaire à « La Bonne Boîte » pour aider les personnes en recherche d’un contrat en alternance à identifier les entreprises à plus fort potentiel d’embauche. Après une recherche rapide en trois clics (secteur, métier, lieux), les candidats peuvent cibler leurs candidatures spontanées et augmenter leurs chances de trouver un employeur. Une expérience prolongée sur Facebook sous la forme d’un chatbot : « Ludo de La Bonne Alternance » ;

 

  • Pour faire la promotion de l’apprentissage auprès des demandeurs d’emploi et des entreprises, Pôle emploi soutient la campagne « #DémarreTaStory » une initiative portée par le ministère du Travail qui donne la parole à de jeunes apprentis aux parcours très divers à travers une série de vidéos qui constituent autant de témoignages éclairants et parfois émouvants sur les parcours d’apprentissage et la découverte du monde du travail ;

 

 

  • En vidéo toujours, les conseillers Pôle emploi répondent sur YouTube aux questions les plus souvent posées sur l’alternance dans le cadre de la web-série #OnEstLàPourVous.

Rendez-vous le 27 juin pour la toute première « Journée de l’alternance » organisée par Pôle emploi et ses partenaires ! 24 heures de direct vidéo sans interruption porté par de nombreux influenceurs pour s’adresser aux plus jeunes et leur faire découvrir de nouvelles perspectives d’entrée dans la vie active.

Pour aller plus loin

Comment rendre l’apprentissage plus attractif ?

Quand l’apprentissage va…

Plus d'actualités

Article

Emploi et handicap : « Ce qui semblait [...]

La France compte actuellement 459 100 salariés en situation de handicap. Un chiffre en progression de 25% en 5 ans, lié à la conjonction de différents facteurs : des lois plus incitatives, une augmentation de l’action en faveur des personnes en situation de handicap dans la fonction publique et une évolution culturelle constante. Retour sur ces évolutions avec Hugues Defoy, directeur de la mobilisation du monde économique et social à l'Agefiph.

Article

Les entreprises d’insertion, un tremplin vers un [...]

Les entreprises d’insertion (EI) permettent à des personnes éloignées de l’emploi de se réintégrer dans le marché du travail. Marguerite, entreprise de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire), recrute des demandeurs d’emploi de longue durée pour répondre aux besoins de livraison des e-boutiques de leurs produits à des particuliers. À la clé : un accompagnement pour leur permettre de retrouver un travail ou se former. Rencontre avec Emmanuelle Touilloux, directrice et fondatrice.

Article

Une semaine pour l’emploi, une opération pour [...]

Du 4 au 8 novembre, l’opération Une semaine de l’emploi reprend ses droits sur TF1. Une action stratégique pour Pôle emploi qui démontre une nouvelle fois que son investissement dépasse largement les murs de ses agences.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.