Article

Pour une transition écologique créatrice d’emplois

Le regard de Jean-Marie BOUCHEREAU, Responsable RSE à l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Spécialiste du climat et de l’énergie et de toutes les questions touchant à la RSE, Jean-Marie Bouchereau nous présente les enjeux et chantiers de l’ADEME pour une transition écologique créatrice d’emplois dans les territoires…..

Publié le  06/03/2020

Jean-Marie-BOUCHEREAU_art_ving.jpg

 

Quels sont les enjeux et les chantiers de l’ADEME pour les prochaines années ? 

À l’ADEME, nous mobilisons et accompagnons les citoyens, les territoires et les acteurs économiques pour rendre possible la transition écologique vers une société solidaire, créatrice d’emplois, plus humaine et harmonieuse.

L’environnement n’est plus, depuis bien longtemps, le seul enjeu pour l’ADEME. Notre objectif est de co-construire avec les territoires les conditions favorables à une transition écologique créatrice d’emplois, d’accompagner les entreprises vers la transition écologique et d’agir en faveur de la mobilisation citoyenne.

Nous évaluons aujourd’hui que le marché de la transition énergétique (énergies renouvelables, rénovation des logements et transports propres) représente plus de 80 milliards d’euros et 350 000 emplois ; ces emplois devraient doubler d’ici à 2035 et ont généralement l’avantage d’être locaux et non délocalisables. 

Nous préparons actuellement la mise à jour de nos scénarios prospectifs 2035-2050, où les enjeux socio-économiques, tels que les pénuries de compétences et les transitions professionnelles, auront une place importante. 

En complément d’études nationales, l’ADEME a développé, avec le Réseau Action Climat,  un outil qui permet d’évaluer les impacts des emplois locaux créés à travers les politiques de transition écologique à l’échelle d’un territoire (cf outil TETE - Transition Ecologique Territoires Emplois). Cet outil a été utilisé pour évaluer les impacts emploi de la Troisième révolution industrielle dans les Hauts-de-France. Ce scénario ambitieux peut générer dans cette région 21 000 emplois de plus que le scénario tendanciel dans les filières de la transition énergétique à l’horizon 2050.

Nous approfondissons ce type d’approche par un dialogue avec les acteurs locaux (développement économique, emploi, formation). Dans le cadre de notre partenariat avec Alliance Villes Emploi, ces dialogues sont animés par la maison de l’emploi du territoire concerné, comme actuellement à Cambrai, où Pôle emploi est mobilisé comme expert et comme acteur partie prenante à la démarche. Ces travaux aboutiront à un plan d’actions permettant une rénovation performante des bâtiments en assurant la montée en compétences des artisans locaux.
 

Qu’attendez-vous de Pôle emploi, de ses directions régionales et agences dans le cadre de son engagement en matière de RSE ? 

J’ai la chance de faire partie du Comité d’experts Parties Prenantes que Pôle emploi réunit régulièrement pour accompagner sa stratégie RSE et s’inspirer de bonnes pratiques, de témoignages ou d’idées d’actions nouvelles. Lors de derniers échanges, nous avons abordé les questions d’ancrage territorial et de lutte contre les discriminations. Ce sont deux sujets majeurs pour nous : le premier parce qu’il est consubstantiel à notre organisation, l’autre parce qu’il nous est apparu incontournable suite à la crise sociétale de l’hiver 2018-2019 et du grand débat national qui a suivi.

L’ADEME et Pôle emploi ont des expertises complémentaires : l’ADEME soutient le développement des marchés et des emplois dans les filières vertes et Pôle emploi propose des solutions adaptées aux demandeurs d’emploi et aux entreprises pour rapprocher l’offre et la demande d’emploi dans ces métiers en forte demande ou qui connaissent de bonnes perspectives de développement.

Au niveau national, l’ADEME et Pôle emploi apportent leurs expertises respectives au sein de l’Observatoire national des emplois et métiers verts (ONEMEV) animé par le Commissariat général au développement durable (CGDD). Dans ce cadre, des fiches métiers par secteurs d’activités impactés par la transition écologique ont été rédigées et des formations sur l’économie verte ont été mises en place pour améliorer l’expertise des conseillers de Pôle emploi.

Au niveau territorial, nous avons besoin de l’expertise des équipes de Pôle emploi afin de challenger nos scénarios et d’accompagner les recrutements dans les filières vertes en expansion ainsi que les reconversions professionnelles dans les sites qui ferment.

Avez-vous un message à porter auprès des décideurs locaux ?

De manière générale, toutes les opportunités de dialogue pour favoriser la transition écologique dans les territoires sont à saisir. En particulier, la mise en place d’une stratégie RSE à l’échelle d’un territoire représente un défi pour les élus. 

Un cadre existe pour aborder ces questions : le Comité 21 a publié un guide « Pour l’appropriation de l’Agenda 2030 » et réalise un tour de France pour sensibiliser tous les acteurs locaux et proposer des ateliers pratiques afin d’utiliser les objectifs de développement durable comme outil de pilotage des démarches de développement durable. 

Ce guide met en évidence des initiatives réalisées dans les territoires par des acteurs publics ou privés et qui mettent en synergie toutes les dimensions des objectifs de développement durable : des impacts environnementaux aux préoccupations d’emploi, d’égalité sociales et de lutte contre la pauvreté, de la qualité de vie à la prise en compte des parties prenantes, etc.
    
La Charte de la participation des publics, pilotée par le Commissariat général au développement durable, est un outil qui peut s’appliquer aux projets, plans et programmes, et dont peuvent s’inspirer les élus pour élaborer des démarches concertées.

Pour plus d’informations :

ADEME

Étude « Marchés et emplois concourant à la transition énergétique et écologique dans les secteurs du transport, du bâtiment résidentiel et des énergies renouvelables »- Situation 2014-2016 et perspectives à court terme (juin 2019)

Lettre stratégie n°56 : « La transition énergétique, un levier pour le développement économique et les emplois locaux » (septembre 2018)
 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.