Une coopération renforcée entre Pôle emploi et les Cap emploi pour mieux accompagner les personnes en situation de handicap vers l’emploi.

Jean-Pierre Benazet, Président de Cheops, revient sur la complémentarité des expertises des Cap emploi et de Pôle emploi et partage ses objectifs de coopération renforcée afin de favoriser l’inclusion dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Publié le  28/09/2018

Pouvez-vous nous présenter Cheops et ses missions ?

Cheops, le Conseil national Handicap & Emploi des Organismes de Placement Spécialisés, représente les Cap emploi auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des partenaires sociaux. Cheops s’appuie sur un socle de valeurs associatives et entrepreneuriales de type réseau. Ses actions permanentes ont pour objet de :

  • Représenter l’ensemble des Organismes de Placement Spécialisés dénommés Cap emploi.
  • Participer à la définition et mise en œuvre des politiques d’accès à l’emploi, à la formation et au maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.
  • Professionnaliser les acteurs de la gestion des ressources humaines pour l’emploi des personnes handicapées.

 

Quels sont, selon vous, les apports de la fusion entre les Cap Emploi et les Sameth ?

Les apports de la fusion sont de trois ordres :

  • Sécuriser les parcours professionnels en permettant aux personnes et aux employeurs ayant bénéficié d’un accompagnement par le Cap emploi de faire appel à lui à tout moment du parcours, mais également en assurant une continuité d’accompagnement pour les personnes ne pouvant se maintenir dans leur entreprise / établissement et en enclenchant rapidement un travail sur la transition professionnelle. En outre, les Cap emploi assurent un suivi durable dans le cadre d’une insertion ou d’un maintien dans l’emploi.

 

  • Prévenir la désinsertion professionnelle, par la mise en œuvre depuis le 1er janvier 2018 du Conseil en Evolution Professionnelle à destination des salariés en situation de handicap. La prise en compte du handicap dans le projet d’évolution professionnelle permet de s’assurer que la mise en œuvre du projet n’aboutisse pas à une situation de risque de perte d’emploi à moyen ou long terme. Les Cap emploi intervenaient déjà en tant qu’opérateur du CEP reconnu dans la loi, à destination d’un public demandeur d’emploi.

 

  • Renforcer la compensation en lien avec le handicap. Socle de l’expertise des OPS (Organismes de Placement Spécialisés), la prise en compte du besoin de compensation en lien avec le handicap / situation de santé de la personne se traduit tout au long de l’accompagnement proposé et ceci dès la mise en œuvre de la phase diagnostic. Les besoins de compensation sont ajustés au cours de l’accompagnement notamment dans la phase d’accompagnement à l’évolution / transition professionnelle. Ils sont affinés en lien avec le poste de travail dans le cadre de l’appui à l’accès à l’emploi et l’accompagnement au maintien dans l’emploi.

 

Elle permet aussi à l’employeur et à la personne d’avoir un interlocuteur unique sur la question emploi et handicap et aux partenaires de l’insertion et du maintien de recourir à un expert sur la question de la compensation.

 

Comment envisagez-vous le partenariat entre Pôle emploi et les Cap emploi ?

Le partenariat entre Pôle emploi et Cap emploi, bien qu’ayant évolué positivement ces dernières années, nécessite d’être encore plus renforcé. La personne en situation de handicap doit pouvoir recourir à l’acteur du service public le plus adapté à sa situation et à ses besoins. Cela passe par une redéfinition de la complémentarité entre les deux réseaux et la mobilisation réciproque des expertises.

L’orientation des publics vers le Cap emploi doit se faire au regard de l’expertise de celui-ci sur la compensation en lien avec le handicap.

Une feuille de route commune doit être produite dans le cadre d’un objectif coresponsable de diminution du taux de chômage des personnes handicapées.

La redéfinition de la complémentarité entre les deux réseaux passe par un modèle rénové de délégation d’accompagnement et de pilotage.

Le partenariat doit également s’inscrire en lien avec les orientations gouvernementales et la réforme en cours sur l’offre de services à destination des personnes et des employeurs.

Nous devons profiter de l’opportunité qui nous est offerte pour répondre conjointement à la rénovation de l’offre de services.

Nous avons chacun une place et un rôle à jouer pour favoriser l’inclusion dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

 

Quelles actions sont conduites au plan territorial pour mieux prendre en compte les besoins des personnes et le contexte économique local ?

En complément des expérimentations menées par Pôle emploi sur 13 sites pilotes, nous avons lancé une expérimentation dans 3 départements (la Corse, le Rhône et le Tarn-et-Garonne).

Deux des expérimentations sont basées sur un principe de dynamique croisée de parcours entre Pôle emploi et Cap emploi, permettant ainsi aux personnes de bénéficier de l’expertise du Cap emploi sans avoir recours à la délégation d’accompagnement.

La troisième expérimentation porte sur une plateforme de services intégrés d’insertion professionnelle. L’objectif est de faciliter la construction, la sécurisation et la mise en œuvre des parcours vers et dans l’emploi des travailleurs en situation de handicap par une stratégie d’intervention globale et partagée.

Ces expérimentations ont un objectif commun : mettre la personne et ses besoins au centre du dispositif.

Dans le cadre des projets locaux de coopération, des actions communes vers les employeurs ont également été mises en place. De plus, un diagnostic territorial partagé figure dans ces projets.

Bien évidemment, le bilan de ces différentes actions viendra alimenter les travaux entre les deux réseaux.

 

Plus d'actualités

Open innovation RH à Pôle emploi

L’atelier club RH du 29 novembre dernier était consacré à l’Open innovation RH à Pôle emploi. Des exemples de services accélérés à La Fabrique Pôle emploi, l’incubateur de l’établissement, ont été présentés aux membres du club RH.

Agir à l’échelle des bassins d’emploi

Avec la volonté de déployer les solutions les plus pertinentes à chaque échelon territorial, Pôle emploi a mis au point une offre de services et d’accompagnement adaptée aux nouveaux besoins des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).

Développer ensemble de nouveaux services

Depuis la loi NOTRe de 2015, Pôle emploi a renforcé ses interactions avec les régions avec l’objectif d’améliorer son offre de service à destination des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.