Article

Ils ont dit...

Publié le  08/12/2016

L’offre de services aux entreprises,
les acteurs économiques en parlent…

L'entreprise Sophie H & Co  

« Pour trouver ces salariés, Patricia TRANNOY, Directrice du Pôle emploi de Lisieux, propose à cette dernière de
« mener un travail préalable pour analyser les postes recherchés
», explique Sophie HAMER, patronne de l’entreprise. Elles se rencontrent pour définir les besoins et mettre sur pied une formation « innovante, adaptée aux besoins de l'entreprise ».
« Onze d'entre eux seront embauchés en CDI dès septembre, dans l'entreprise.
« En plus, ce sont des personnes qui viennent du secteur », se félicite cette dernière ». « Cette création de formation
« sur mesure », imaginée en partenariat entre Pôle emploi et les entrepreneurs a pu voir le jour « grâce à des crédits de l'État, du plan Un million de formations pour les demandeurs d'emploi », se félicite atricia Trannoy. Qui prévoit déjà de la renouveler ».
(Ouest France, du 27.07)

Le patron d’une boulangerie à Boulogne-sur-Mer

Ce patron qui a recruté 6 personnes avec l’aide d’un conseiller entreprise Pôle emploi, indique en parlant de ce dernier :
« Il a dû me laisser au moins deux ou trois messages au début parce que c'est vrai, qu'au tout début, quand j'avais un message, c'est Pôle emploi, je ne voyais pas l'intérêt, entre guillemets, pour moi. Il va falloir que j'aille repasser un rendez-vous et finalement, heureusement que vous avez insisté, heureusement que j'y suis allé parce que cela a vraiment découlé sur quelque chose de très positif pour moi ». 
(Extrait de l’émission Envoyé Spécial diffusée le jeudi 13 octobre 2016).

Lorem ipsum dolor sans couleur de fond

Lorem ipsum dolor sur fond coloré

 

Carmen Suteau, chef d’entreprise du domaine du Champ Chapron

Elle se réjouit de la formation financée par Pôle emploi et la région Pays-de-la-Loire. « Tous les ans, c’est un casse-tête. Pour entretenir nos 70 ha, on a besoin d’une douzaine de tailleurs, explique cette dernière. C’est un travail de précision qui n’attire plus trop. Quand on trouve, on prend de notre temps pour leur expliquer le boulot » avant de poursuivre, qu’avec cette nouvelle formation, « ils seront prêts et motivés. Si ça se passe bien, ils signeront chez nous un CDD de quatre mois, qui pourra évoluer. » La taille se déroulant de novembre à mars, « il serait envisageable de garder ces personnes pour les travaux en vert, de mai à juin ».(L’Hebdo de Sèvre et Maine)

Laurent Fiscal, fondateur de Fraîchement bon

« La démarche est appréciée en particulier des petites structures sans DRH. « J'ai abordé Pôle emploi comme un cabinet de recrutement gratuit », témoigne Laurent Fiscal, fondateur en 2015 de Fraîchement bon (livraison de fruits et légumes). Recrutement par simulation, job dating, période d'immersion, préparation opérationnelle à l'emploi : « J'ai été surpris par la gamme d'outils proposés, que je ne connaissais pas ». Confronté à des métiers en tensions et nécessitant de de forts besoins de recrutement, Domidom (aide aux personnes dépendantes), a même généralisé la démarche : « On a élaboré avec le conseiller à Paris un processus de recrutement, puis on l'a dupliqué dans les autres régions », s'y félicite-t-on ».
(Les Echos)

Laurent Fiscal, fondateur de Fraîchement bon

« Ce mardi 21 juin, il ne s’est pas mis sur son 31 pour lever des fonds pour continuer de développer sa jeune start-up, Fraîchement Bon. Non, ce quarantenaire s’est déplacé à l’agence Pôle emploi Saint-Petersbourg dans le Nord de Paris pour défendre « la qualité » des services aux entreprises proposés par cet opérateur public. « J’ai abordé Pôle emploi comme un cabinet de recrutement gratuit. Et j’ai été très agréablement surpris. Dès le début, nous avons mis en place un fonctionnement efficace qui m’a permis d’embaucher et ainsi de soutenir mon activité en pleine croissance ». (Challenge)

Pierre LEFEBVRE, chef du restaurant l’Accolade à Caen

Au sujet du concours de cuisine organisé par Pôle emploi pour recruter dans la restauration, il souligne :« Et c'est vrai que ça va, je pense, avoir un écho différent de toutes les réponses que Pôle emploi peut apporter, parce que les gens ils ont aussi besoin de quelque chose de concret. Donc je trouve ça assez formidable que l'agence Pôle emploi s'associe à des recruteurs ».
(France 3 Basse-Normandie du 15.11)

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.