Communiqué de presse

Insertion active dans la Manche : signature d'une convention entre le CG et Pôle emploi

Le département de la Manche signe une convention pluriannuelle avec Pôle emploi pour favoriser l’accès à l’emploi des demandeurs d'emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.

Publié le  08/12/2014

Lors de sa recherche d’emploi, un demandeur d'emploi peut rencontrer des difficultés sociales et professionnelles. Afin d’accompagner ces personnes dans leur recherche et faire face à ces difficultés, Pôle emploi et le conseil général de la Manche ont décidé d’unir leurs efforts via la signature d’une convention pluriannuelle.

Politique départementale d'insertion : le conseil général poursuit son effort

Malgré les contraintes actuelles de budget, le conseil général de la Manche, chef de file départemental au niveau de l’insertion, poursuit son effort. Lors du vote du budget 2015, le 11 décembre prochain, la partie concernant le programme insertion et activité sera soumise au vote pour un montant total de près de 50 millions d’euros. Ce montant global comprend notamment les contrats aidés (1,7 M €),les chantiers d’insertion (1,3 M €), le logement (1 M €), l’accompagnement social (3 M €) ainsi que le RSA (42,8 M €).

Le programme insertion et activité est divisé en trois axes :

  • Lever les freins à l’insertion et favoriser le retour à l’activité des personnes percevant les minimas sociaux dont les bénéficiaires du RSA ;
  • Lutter contre toutes les précarités qu’elles soient liées notamment à l’alimentation, au logement, à la santé ;
  • Participer à une politique territoriale de cohésion sociale.

Outre l’aide au financement aux contrats aidés, le conseil général de la Manche apporte un soutien financier aux Ateliers Chantiers d’Insertion (ACI). Dans la Manche, ces chantiers proposent 370 places dont 225 réservées aux bénéficiaires du RSA. Le Département co-finance l’aide au poste pour les bénéficiaires du RSA, ce qui représente pour 2014 un montant annuel de 1,2 million d’euros qui va être maintenu en 2015.
Outre l’aide au poste, la collectivité soutient également l’encadrement technique des chantiers d’insertion, pour un financement annuel de plus d’un million d’euros.

Pôle emploi : faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin

Pôle emploi s’engage à accompagner plus intensivement les demandeurs d’emploi.Depuis septembre 2013, le nombre de demandeurs d’emploi en accompagnement renforcé a augmenté de 43% et concerne près de 190 000 demandeurs.
Dans le cadre de la dernière conférence sociale, Pôle emploi s’est engagé à proposer d’ici la fin de l’année 2014 un accompagnement renforcé à 80 000 demandeurs d’emploi de longue durée supplémentaires. En parallèle, dans le cadre de la Garantie européenne pour la jeunesse, Pôle emploi déploie un accompagnement intensif des jeunes sur tout le territoire qui mobilisera près de 700 conseillers dédiés.

L’accompagnement global : allier insertion sociale et professionnelle
Pour les demandeurs d’emploi confrontés à la fois à des difficultés importantes, notamment d’ordre social, Pôle emploi s’engage avec les conseils généraux pour un accompagnement dit « global », ayant pour objectif de favoriser une intégration durable sur le marché du travail.
La signature en avril d’un protocole d’accompagnement des demandeurs d’emploi en difficultés sociales entre L’Assemblée des départements de France, Pôle emploi et la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) est venue entériner cette démarche.
Au 1er novembre 2014, 13 départements se sont engagés avec Pôle emploi, ce qui permet le suivi de 3017 demandeurs d’emploi par 87 conseillers dédiés.

Convention pluriannuelle 2015-2018 : unir les efforts 

Déjà partenaires via les conventions successives concernant les bénéficiaires du RMI puis du RSA, Pôle emploi et le conseil général de la Manche ont décidé d’unir leurs efforts pour développer et accélérer l’accès ou le retour à l’emploi de l’ensemble des demandeurs confrontés à des difficultés à la fois d’ordre social et professionnel, allocataires du RSA ou non. Pour cela, ils ont décidé de mettre en commun leurs compétences : l’action sociale et l’insertion pour le Département et l’insertion professionnelle des actifs et le problème de recrutement des entreprises pour Pôle emploi.
La Manche est le 1er département de Basse-Normandie à signer ce type de convention.
Le document signé lundi 8 décembre entre les deux entités acte la volonté partagée de mettre en œuvre des méthodes d’action et de coordination qui favorisent une articulation optimale des champs de l’emploi et du social, garants de la réussite de l’insertion professionnelle durable de l’ensemble des demandeurs d’emploi. Cette convention se traduit par une prise en charge coordonnée et simultanée des publics touchés par l’exclusion, dans l’optique de faciliter leurs démarches de recherche d’emploi. Afin d’optimiser les interventions et les moyens de chacun dans un contexte financier contraint, chacun se recentre sur ses compétences.
Dans les faits, la collaboration entre Pôle emploi et le conseil général de la Manche sera basée sur les besoins des demandeurs et non plus sur leur situation. Pour cela, des correspondants vont être désignés afin de garantir un accompagnement sur l’emploi mais également social des sur les questions de logement, de santé ou encore de mobilité.

Le contenu de la convention : 3 axes prioritaires 

L’accord se divise en trois axes :

  • L’accès aux ressources sociales et professionnelles du territoire : les deux parties s’engagent à partager leurs ressources mutualisées dans une base de données commune.
  • Un accompagnement global : Pôle emploi et le conseil général prévoient un suivi coordonné entre un professionnel de l’emploi et un professionnel du social. Pour cela, 4 conseillers Pôle emploi et 4 référents insertion du Département seront dédiés à cette mission, afin de former des binômes.
  • Les modalités de la prise en charge sociale : la prise en charge concerne les demandeurs d’emploi (bénéficiaires ou non du RSA) qui rencontrent des difficultés sociales importantes bloquant de façon manifeste et durable leur recherche d’emploi. Après étude du dossier par le binôme, il est proposé au demandeur d’emploi sa prise en charge sociale. Lorsqu’il a été constaté une diminution des freins sociaux du demandeur d’emploi et après un échange entre les membres du binôme, le demandeur peut de nouveau être orienté vers la modalité d’accompagnement de Pôle emploi la plus adaptée à sa recherche d’emploi.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.